Press "Enter" to skip to content

UEMOA : Karim Assouma, dans l’ombre de la bonne gouvernance de Patrice Talon, obtient 55 milliards FCFA sur le marché financier de l’Union

Photo : Le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, Karim O. Assouma


« Beaucoup seront appelés, mais peu seront retenus. », pour citer un passage biblique. Eh bien, le Bénin réalise le contraire. En allant sur le marché financier de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) pour sa première animation au titre de l’année 2020, en effet, le Bénin voulait solliciter 50 milliards FCFA. Mais à l’arrivée, il obtient un montant de 55 milliards FCFA auprès des investisseurs du marché financier de l’Union. C’était au terme des résultats de la première émission simultanée d’Obligations Assimilables du Trésor respectivement à trois (3) ans et cinq (5) ans, organisée jeudi 9 janvier, à Cotonou. Une organisation placée sous l’autorité du N°1 de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP), Karim O. Assouma. Ceci à travers l’Agence UMOA-Titres (AUT), en collaboration avec la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). À en croire le résultat global de l’Agence UMOA-Titres (AUT), le montant global des soumissions est de 142,680 milliards FCFA et le taux de couverture est de 285,36%. Il faut noter que 23 investisseurs ont participé à cette première émission du Bénin sui s’est déroulée dans la capitale économique du Bénin.

Le Bénin gagne la confiance des investisseurs

C’est la preuve d’une bonne marque de confiance des investisseurs intervenant sur le marché financier de l’Union monétaire de l’Afrique Occidentale, au pays que dirige le président Patrice Talon depuis 4 ans. Faut-il rappeler que l’opération du jeudi dernier s’inscrivait dans le cadre de l’exécution du programme d’Émissions de Titres Publics du Bénin. Ceci en conformité avec la stratégie à moyen et long terme de gestion de la dette. « Mobiliser l’épargne des personnes physiques et morales en vue d’assurer la couverture des besoins de financement du budget de chaque État demandeur ». C’est bien là, l’objectif principal visé par l’émission d’Obligations Assimilables du Trésor dans tous les pays membres de l’Union Économique Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Ce qui implique les besoins de l’État du Bénin. Rappelons que concernant le Marché des Titres Publics, c’est l’unique marché qui pourvoit aux besoins de financement des États membres de l’Union monétaire, les émetteurs de titres publics. Il convient d’indiquer que pour obtenir les financements, les États sollicitent, à travers des procédures adaptées, l’émission de titres publics auxquels participent des acteurs spécifiques. À retenir que le Bénin, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et enfin le Togo sont les huit (08) émetteurs que compte le Marché des Titres Publics (MTP) de l’Union monétaire.

Be First to Comment

Laisser un commentaire