Press "Enter" to skip to content

Diplomatie communautaire : Patrice Talon prend le devant de la CEDEAO dans une tournée de 4 jours aux États-Unis

Photo : Le chef de l’État béninois, Patrice Talon


Le chef de l’État béninois, Patrice Talon, entame dès ce week-end une tournée aux États-Unis pour les intérêts de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Le dirigeant béninois est à Washington en début de sa visite de 4 jours aux États-Unis. Durant son séjour dans la capitale américaine, le chef du gouvernement du Bénin va multiplier les rencontres dont celle avec le Secrétaire d’État américain, Mike Pompéo. Le béninois rencontrera également le président de la Banque Mondiale, un Partenaire Technique et Financier du Bénin, et aussi la patronne d’un autre PTF du Bénin, à savoir la Directrice Générale du Fonds Monétaire International (FMI), Kristalina Georgieva. Il faut noter qu’il s’agit d’une visite qui permettra à Patrice Talon de faire un plaidoyer pour la mise en place d’un programme spécial au profit de certains pays de la CEDEAO. Ce plaidoyer, il faut le signaler, porte sur l’énergie et les infrastructures.

Énergie, l’autre souci de Patrice Talon à exprimer

D’autres audiences sont inscrites dans l’agenda du N°1 béninois. Patrice Talon aura une audience avec les institutions de Bretton Woods où le carnet de santé économique du Bénin sera présenté aux PTF avec de nouvelles perspectives qui seront étudiées afin d’accompagner le Bénin dans ses performances. Dans le cadre de cette même visite, des échanges sont prévus avec les responsables de la Société Financière Internationale (SFI), notamment le Directeur Général, Phillipe Lehouerou. Ayant déclaré l’année 2020 comme l’année de la consolidation des acquis et des actions engagées dans le secteur de l’énergie, Patrice Talon va, avant la fin de son séjour américain, rencontrer les responsables du Millenium Challenge Corporation (MCC). Ce sera l’occasion pour le chef de l’exécutif béninois de plaider pour la mise en place du Compact régional au profit de quatre pays de la CEDEAO, à savoir le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Ghana, et enfin le Niger. Il convient de retenir que pour ce qui concerne le Bénin, la priorité principale pour faciliter davantage le transport entre Cotonou, la capitale économique du pays et Niamey, la capitale du Niger, reste et demeure les infrastructures.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.