Press "Enter" to skip to content

Parakou : Patrice Talon donne la vie à la cité des Koburu avec le renforcement du système d’alimentation en eau potable

Photo : Le ministre béninois de l’Eau et des Mines, Samou Séidou Adambi, à Parakou,ce samedi 1er fevrier


Dix ans (2006-2016) de changement, de refondation et finalement d’évaporation de 3 milliards hollandais pour aucune goûte d’eau. Quatre ans de Nouveau Départ, et le plus moderne de tous les systèmes de production et de distribution d’eau potable au Bénin a vu le jour. Il n’y a simplement pas match ! Ce samedi 1er février, le gouvernement du Bénin que dirige le développeur-né, le président Patrice Talon, vient d’écrire une autre page du développement durable. Cette page, il faut le dire, est restée vierge dans plusieurs villes du Bénin, dont Parakou, au Nord du pays, ville dans laquelle se trouve la résidence de l’ex-chef de l’État, Thomas Boni Yayi. Eh bien, la cité des Koburu vient d’être peinte en couleur d’or bleue. La distribution d’eau courante ou plus précisément d’eau potable, est un mal séculaire désormais conjugué au passé à Parakou. En cause, hier, en présence de la population de la ville carrefour du Nord-Bénin, principale bénéficiaire des efforts de Patrice Talon depuis le 6 avril 2016, un des projets phares du Programmes d’Actions du Gouvernement (PAG) a été concrétisé. Ce qui s’est passé ce week-end, est la preuve de la déclaration du champion de la discipline Énergie au Bénin, Dona Jean-Claude Houssou, lors de sa rencontre périodique avec les Partenaires Techniques Financiers (PTF) du secteur de l’énergie. « 2020 sera l’année de la consolidation des acquis et des actions en cours. », avait affirmé le ministre béninois de l’Énergie, jeudi 23 janvier. 48 heures après, c’est son collègue du gouvernement du président Patrice Talon qui exprime la volonté palpable du meilleur dirigeant que le Bénin n’est jamais connu depuis plus d’un demi-siècle.

Le ministre béninois de l’Eau et des Mines, Samou Séidou Adambi, a témoigné de la concrétisation du Projet de Renforcement du Système d’Alimentation en Eau Portable de la ville de Parakou et ses environs. C’était à l’occasion de l’inauguration de cette grosse infrastructure jamais construite dans la partie Septentrionale du Bénin. En un bon digne fils de Koburu le ministre béninois de l’Eau et des Mines s’est rappelé de l’adage Yoruba qui dit : celui qui remercie pour le bienfait d’hier, est en mesure de recevoir un autre. « Je voudrais du haut de cette tribune, au nom des populations de Parakou et de ses environs, adresser mes sincères remerciements au Président de la République, Son excellence Monsieur Patrice Guillaume Athanase TALON qui a décidé de l’accès à l’eau potable pour tous. Cette volonté inscrite en projet phare au PAG se traduit clairement par les différents projets d’eau en cours d’exécution sur l’ensemble du territoire national. Le Projet de Renforcement du Système d’Alimentation en Eau Potable de la ville de Parakou et ses environs, dont nous procédons à l’inauguration ce jour, est de loin le plus grand investissement dans le domaine de l’eau potable depuis l’indépendance de notre pays. », a brièvement exprimé Samou Séidou Adambi, rendant ainsi un vibrant hommage au chef chantier de la construction progressive et durable du Bénin qu’est le locataire de la Marina à Cotonou, Patrice Talon. Il convient de noter que c’était devant un parterre d’autorité politico administrative, dont notamment les fils de Parakou avec aux premières loges, le maire de la commune de Parakou, Charles Toko, et l’honorable député de la huitième législature à l’Assemblée nationale, à Porto-Novo, Rachidi Gbadamassi. Il est très important de préciser que cette majestueuse infrastructure d’eau a coûté en investissement, 19,7 milliards de francs CFA.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.