Press "Enter" to skip to content

Porto-Novo : Adidjatou Mathys enregistre l’adhésion de la fédération des universités publiques et privées de l’Ouémé au Bloc Républicain

Photo : La ministre béninoise du Travail et de la Fonction Publique, Adidjatou Mathys, recevant l’adhésion des jeunes étudiants du Bénin, à Porto-Novo, ce samedi 8 février


Le parti Bloc Républicain (BR), dans la dix-neuvième Circonscription Électorale (19ème CE) du Bénin, est en action sous l’égide de la Coordonnatrice nationale, Adidjatou Mathys. L’action conduite par la ministre béninoise du Travail et de la Fonction Publique, a connu d’autres dimensions ce week-end. La digne fille de Porto-Novo, la lumière du deuxième grand parti sur l’échiquier politique béninois, a encore fait jaillir ses étincelles sur une frange : la jeunesse. Adidjatou Mathys, leader politique, membre fondatrice et membre du Bureau politique du parti Bloc Républicain (BR), a atteint le foyer de la jeunesse béninoise. Oui, toute la jeunesse béninoise. En effet, plus besoin de noter que l’Institut National de la Jeunesse, de l’Éducation Physique et du Sport (INJEPS), est la seule entité universitaire des Universités nationales du Bénin. Mieux, c’est la seule essence du haut lieu du savoir englobant l’enseignement du premier degré, du second degré et l’enseignement supérieur, qui a dans sa dénomination le mot Jeunesse. Placé sous le Secrétariat Général National (SGN) du ministre d’État béninois, chargé du Plan et de Développement, Abdoulaye Bio Tchané, le parti Bloc Républicain (BR) était à l’INJEPS ce week-end. Ce deuxième parti politique prôné par le chef de l’État béninois, Patrice Talon, a été porté par la mamie gentille du gouvernement du Bénin. Il faut souligner que derrière Adidjatou Mathys, c’est toute une foule de cadre. Toujours fidèles et loyaux à la première femme béninoise à avoir occupé le poste du ministre de l’Économie et des Finances dans le pays, on note les cadres du Ministère du Travail et de la Fonction Publique (MTFP). Également présents dans sa délégation à chaque sortie politique, les cadres chevronnés de la ville capitale aux trois noms : Hôgbonu – Ajase – Porto-Novo, dont le Conseiller Technique du Ministre de l’Industrie et du Commerce (MIC), Tidjani Chakirou, de l’ex-président de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Bénin (CCIB), Atao Soufiano. La descente de la forte délégation conduite par la cavalière du Cheval blanc, gagnant dans la 19ème CE, avait pour objectif : enregistrer l’adhésion des jeunes de la Fédération des Universités Publiques et Privées de l’Ouémé (FUPPO) au Bloc Républicain.

À leur arrivée, ce samedi 8 février, à l’INJEPS, ils ont été bien accueillis et en action à l’image du mot de bienvenue du Directeur de l’Institution. « Madame la Ministre, l’INJEPS est l’une des entités qui forme des cadres pour le marché du travail béninois et international ; cadres directement employables. Et c’est dans cette perspective que nous nous adressons respectueusement à vous pour que vous soyez auprès du gouvernement, notre défenseur lors de l’arbitrage des cadres à recruter par l’État. », a exprimé le Professeur Titulaire des Universités du CAMES, Jean-Marie Falola. Après cet accueil plus qu’un mot de bienvenue, mais plutôt qu’un cri de cœur du premier responsable de l’INJEPS, a suivi le moment solennel basé sur un « engagement ferme (de la Fédération des Universités Publiques et Privées de l’Ouémé au Bloc Républicain) à apporter sa contribution à l’appui de l’effort considérable que fournit la majorité, en vue de soutenir le projet de société défendu par le président Patrice Talon. ». Il est important d’indiquer que c’est en toute sérénité d’une assurance présidentielle, pour ne pas dire gouvernementale, que la patronne de la maison des fonctionnaires de l’État béninois à répondu à tout ce qu’elle a entendu. Dans l’extrait suivant, la ministre béninoise du Travail et de la Fonction Publique, Adidjatou Mathys, a exposé la vision du gouvernement du développeur-né, le président Patrice Talon, pour la jeunesse béninoise. D’abord, la lumière du parti Bloc Républicain (BR) souhaite la bienvenue aux jeunes et leur demande d’être le port flambeau du Cheval blanc gagnant, non seulement dans l’Ouémé, mais aussi et surtout dans tous le pays.

Après avoir décerné un satisfecit, la plus fidèle aux doctrines du patron du Nouveau Départ, explique aux jeunes l’acte d’adhésion qu’ils ont posé ce jour en trois facteurs et leur rassure du soutien inconditionnel du deuxième parti politique le plus grand du Bénin.

Be First to Comment

Laisser un commentaire