Press "Enter" to skip to content

Asphaltage à Abomey-Calavi: Jean-Claude Codjia et Georges Bada sur les pas de Patrice Talon, constatent l’évolution des travaux et libèrent des emprises

Ce vendredi 14 février a été pour le préfet de l’Atlantique, Jean-Claude Codjia, et le maire de la ville d’Abomey-Calavi, Georges Adédjoyé Bada, une journée de la poursuite de l’action du chef de l’État béninois, Patrice Talon. En effet, comme le développeur-né habitue désormais les béninois à des exemples de la Rupture, les deux autorités départementales et communales, étaient également sur le terrain de constatation de l’évolution des travaux des grands projets de développement durable. Hier donc, Jean-Claude Codjia et Georges Adédjoyé Bada sont descendus sur certains chantiers de voies en cours d’asphaltage dans la commune dortoir d’Abomey-Calavi. Les voies visitées sont notamment celles dont l’exécution des travaux freine par endroits, en raison de l’occupation des passages par certains présumés propriétaires qui avancent la détention d’un titre foncier pour ne pas s’exécuter. Le constat a été en occurrence fait par autorités sur l’axe Zogbadjè – Cité la Victoire, où d’autres propriétaires se retrouvent encore dans l’emprise de la voie. Il faut noter qu’à ces derniers et, aux ouvriers et responsables qui interviennent sur cet axe, le N°1 du département de l’Atlantique n’est pas allé par quatre chemins pour faire remarquer le respect total des cahiers de charges et des normes doit être de mise dans l’exécution des travaux de construction des voies en cours. « Nous devons faire des travaux de qualité. Nous ne voulons pas des voies gondolées, sources d’accident de la circulation. Face à l’intérêt général, les considérations personnelles s’estompent. », a déclaré Jean-Claude Codjia.

Le chef de l’État réalise pour notre pays, des choses durables qui impacteront plusieurs générations

Pour le premier citoyen de la commune d’Abomey-Calavi, ce que fait le patron du Nouveau Départ depuis 4 ans, c’est un sacrifice au profit du grand bonheur de la génération à venir. « Nous devons aller vite et bien. Le Chef de l’État réalise pour notre pays, des choses durables qui impacteront plusieurs générations. Restons dans la même dynamique en acceptant aujourd’hui, un sacrifice minimum pour en jouir plus tard. », a soutenu Georges Adédjoyé Bada. Sans flexibilité, le patron des maires du département de l’Atlantique et le chef de l’exécutif du Conseil communal d’Abomey-Calavi ont abordé les responsables en charges des travaux. Ils ont, en effet, demandé au superviseur des travaux sur l’axe Zogbadjè-Cité la victoire, les obstacles auxquels ces derniers sont confrontés conformément au plan voirie dans la zone. Les autorités ont mis l’accent sur les éléments de freinage qui pourraient empêcher la production d’un travail de qualité, refusant que des voies serpentées ou en forme sinusoïdale leur soient livrées. Après ces échanges sincères, Jean-Claude Codjia et Georges Adédjoyé Bada n’ont pas hésité de donner le top aux engins lourds pour la libération de l’emprise. Il est à signaler qu’au cours de la première journée d’intervention, une bonne partie de l’emprise a été libérée. C’était sous la supervision du Directeur des Services Techniques (DST) de la mairie d’Abomey-Calavi, Dieudonné Megninou. Même encore présentes sur les lieux, la population a apprécié l’action des autorités, tout en faisant une idée de l’image de la voie après son effectivité pour son bien-être socio-économique, surtout pour la génération future.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.