Press "Enter" to skip to content

CEDEAO : La Communauté appelle les candidats à la dernière présidentielle togolaise à respecter les résultats officiels

Au lendemain de la proclamation des résultats provisoires issus du scrutin présidentiel qui s’est déroulé samedi 22 février au Togo, par la Commission Nationale Indépendante (CENI), la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a réagi. À travers un rapport publié ce lundi 24 février, elle exhorte les candidats à la présidentielle togolaise à respecter les résultats officiels. Dans une déclaration préliminaire, la Commission de la CEDEAO a salué le caractère pacifique qu’a connu le scrutin sur toute l’étendue du territoire togolais. « Les opposants togolais devront accepter la réélection, annoncée de Faure Gnassingbé. », a fait savoir la Communauté.

Recourir aux voies légales pour le règlement de tout contentieux électoral

« Par ailleurs, la Mission lance un appel à tous les candidats qui étaient en lice pour l’élection présidentielle à respecter les résultats issus des urnes et proclamés par les institutions et organes chargés des élections. », peut-on lire dans la déclaration postée sur la page Facebook de l’organisation sous-régionale. Comme certains candidats malheureux l’envisagent et l’expriment déjà pour la contestation des résultats provisoires proclamés par la CENI, la CEDEAO exhorte ces derniers à « recourir, en cas de besoin, aux voies légales pour le règlement de tout contentieux électoral ». Il est à souligner que la Communauté ouest-africaine a également salué la patience et le civisme avec lesquels le peuple électeur togolais a exprimé sa voix lors du scrutin. Cette salutation porte la signature du chef de la Mission d’Observation Électorale (MOE) pour observer la présidentielle au Togo, l’ex-président de la Sierra-Léone, Ernest Bai Koroma.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.