Press "Enter" to skip to content

Politique énergétique : Dona Jean-Claude Houssou met en confiance les PTF et installe la Commission transitoire du Mécanisme du Soutien Financier

Photo : Le ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou ( cravate rouge en 3ème position de la gauche), entouré des membres de la Commission interministériel, à Cotonou, ce jeudi 27 février


Rassurer les investisseurs, notamment les Partenaires Techniques Financiers (PTF), les mettre en confiance pour investir dans le développement de l’énergie électrique au Bénin. C’est bien la grande vision de la politique énergétique du chef de l’État béninois, Patrice Talon. La prise de conscience de l’importance du décret interministériel de l’année 2019 N°044/MPD/MEF/ME/DC/SGM/DAF/DGRE/PF/CNP/SA/003SGG19, s’inscrit dans ce contexte. La commission issue de cette institution par arrêté interministériel, a été installée ce jeudi 27 février par le ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou. Il s’agit en effet, de la Commission transitoire du Mécanisme du Soutien Financier qui sera présidée pour un mandat de 6 mois par le Directeur Général des Ressources Énergétique (DGRE), Flinso Assan. À noter que ce pouvoir semestriel sera bien sûr renouvelable. S’il est encore nécessaire de rappeler qu’en vue d’augmenter la capacité de production pour une autonomisation énergétique, le gouvernement du président Patrice Talon mise sur un mix énergétique responsable qui fera la part belle aux énergies renouvelables. À cet égard, le champion de la discipline énergie au Bénin, a eu raison du développeur-né d’accorder une place bien particulière à la biomasse électricité. « La biomasse électricité permettra d’améliorer notre niveau de production de l’électricité. », a fait comprendre Dona Jean-Claude Houssou à la rédaction differenceinfobenin.com du Groupe de presse DIFFERENCE hier à Cotonou.

Une politique de développement énergétique qui cadre avec la vision des partenaires au développement. En cause, à travers le soutien du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), l’Exécutif béninois va mettre en œuvre dans les jours, semaines ou mois à venir, un programme ambitieux dont la concrétisation va démarrer cette année 2020 avec l’installation d’une centrale d’au moins  04 MW. « Il faudra alors, compte tenu de l’importance de ce projet, instituer une commission qui sera chargée des mécanismes de soutien, et particulièrement du soutien financier à ce sous-secteur afin de rassurer les investisseurs, les mettre en confiance pour investir dans le développement de l’énergie électrique au Bénin. », a expliqué Dona Jean-Claude Houssou, ce vendredi à notre équipe. Cette Commission transitoire, il est important de retenir, est composée de 5 membres à un mandat de 06 mois renouvelable jusqu’à la mise en place du Comité Permanent de gestion du Mécanisme du Soutien Financier (MSF). Soulignons qu’elle est chargée d’assurer la mise en œuvre des orientations issues de l’étude sur l’élaboration du document régissant la mise en place et l’opérationnalisation du Mécanisme du Soutien Financier et du fonds d’amélioration de la biomasse locale (LOBEF) au Bénin. Il faut noter que LOBEF a été réalisé par le Laboratoire d’Économie Publique (LEP) de la FASEG. Indiquons que ce jour, le Cabinet du ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou, a encore enregistré d’audience dont nous allons y revenir dans nos prochaines publications.  

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.