Press "Enter" to skip to content

RD Congo : Félix Tshisekedi et Joseph Kabila se rencontrent sur 2 principaux points de la vie politique du pays

Photo : L’actuel et l’ancien chef de l’État rd-congolais, au fond, Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi (D), et Joseph Kabange Kabila (G), à Kinshasa, ce jeudi 12 mars


C’est bien leur première rencontre en cette nouvelle année 2020. Le chef de l’État rd-congolais, Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi, et son prédécesseur, Joseph Kabange Kabila, se sont rencontrés cette semaine. Ce jeudi 12 mars, les deux compatriotes et hautes personnalités de la République Démocratique du Congo (RDC) ont eu une importante rencontre. Cette audience a eu lieu à la Cité de la N’Sele, à Kinshasa, la capitale rd-congolaise. Au regard des points inscrits à l’ordre du jour de cette importante rencontre, il n’est plus besoin de rappeler combien l’objectif est l’avenir de la vie politique de la RDC. En effet, il faut préciser que deux points étaient inscrits à l’ordre du jour de l’audience que l’actuel président rd-congolais a accordé à son prédécesseur :

  1. Évaluation de la mise en œuvre de l’accord de coalition CACH-FCC ; et
  2. Dispositions à prendre pour la bonne marche de la coalition.

Il est important de dire qu’avec le premier point, Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi, et Joseph Kabange Kabila, sont venus à la constatation réelle d’un vrai malaise dans le fonctionnement de leur mariage politique. Lequel dysfonctionnement est lié essentiellement entre autres aux malentendus, à certains agissements, à des sorties médiatiques inappropriées dans les deux camps et à des incidents à l’égard des personnalités FCC à certains postes frontaliers du pays. Une fois convenu sur notes négatives qui pourraient freiner le bon vivre ensemble politiquement du CACH et du FCC, les deux hauts responsables de ces formations politiques rd-congolaises, ont regretté ces comportements. Ils ont par ailleurs dissipé le malentendu tout en prenant l’engagement à mettre tout en œuvre pour que ces genres d’agissements déplorés ne se reproduisent plus. Il convient d’indiquer que l’actuel et l’ancien chef de l’État rd-congolais ont abordé d’autres questions majeures dont celle du carnet noir. Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi, et Joseph Kabange Kabila, ont profondément regretté le décès du Général Major Delphin Kahimbi. Les deux personnalités se sont dit attendre avec diligence, les conclusions de l’enquête en cours pour élucider les circonstances de la surveillance de ce malheureux événement. Notons que du début jusqu’à la fin de l’audience, l’ambiance était bien conviviale entre les deux hommes qui ont marqué l’histoire d’alternance politique en RDC.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.