Press "Enter" to skip to content

Coronavirus : Le Bénin enregistre son deuxième cas grâce à une personne d’origine allemande

Le Bénin lutte contre l’épidémie de Covid-19 qui prend de place progressivement. Après avoir enregistré son premier cas de contamination par le biais d’un burkinabè, lundi 16 mars, le pays affiche au compteur des chiffres. En 48h donc, le Coronavirus prend son envol de propagation dans le pays. Alors qu’il y a juste moins de 24h le gouvernement du président Patrice Talon était en Conseil des Ministres extraordinaire sur la pandémie. Mais le ministre béninois de la Santé, Benjamin Hounkpatin va devoir véritablement aider le développeur-né à remporter sur cet ennemi mondial. En effet, un deuxième cas d’infection au Coronavirus vient d’être enregistré au Bénin. En attendant plus de précisions et de détails de la part des autorités de Porto-Novo, la personne infectée est d’origine allemande. Il est à rappeler que le non-respect des mesures, notamment d’auto-isolement mises en place à l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin de Cotonou, la capitale économique du Bénin, a favorisé l’entrée sur le territoire du virus porté par le voyageur bukinabè. Ce qui a poussé le gouvernement à se réunir en Conseil des Ministres extraordinaire, hier, pour faire face surtout à la contamination par des voyageurs en provenance de pays à risques.

Des mesures renforcées mises en application dès demain jeudi

Des mesures prises lors de cette réunion gouvernementale, il n’y aura pas la fermeture des frontières, mais à compter de demain, jeudi 19 mars, il sera procédé à la restriction de la délivrance des visas d’entrée au Bénin, appuyé d’une limitation à l’extrême nécessité des entrées et sorties aux frontières terrestres du pays. « Seules, les traversées indispensables seront autorisées en liaison avec les autorités des pays voisins. », peut-on lire dans le Compte-rendu du Conseil des Ministres extraordinaire, ce mardi 17 mars. Des mesures idoines, il faut noter qu’il sera procédé à la mise en quarantaine systématique et obligatoire de toute personne qui entre au Bénin par voie aérienne. Les personnes mises en quarantaine seront d’ailleurs sous la surveillance stricte des forces de défense et de sécurité. Des chambres d’hôtels sont réquisitionnées à cet effet, avec la prise en charge des frais d’hôtels pour les nationaux. Il est important de retenir que la suspension des manifestations non-essentielles, des recommandations pour le respect des distances de sécurité, et la limitation des obsèques sont entre autres mesures prises hier par l’Exécutif béninois. Rappelons que les autorités sanitaires ont mis ces numéros verts suivants à la disposition de la population pour être plus à son écoute.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.