Press "Enter" to skip to content

Coronavirus : Un burkinabè fait enregistrer au Bénin son premier cas de contamination

C’est officiel ! Le Bénin est désormais compté parmi les pays touchés par la contamination de l’épidémie mondiale Coronavirus. Enjambé, vendredi 6 mars pour se retrouver au Togo voisin de l’Ouest après sa présence au Nigeria voisin de l’Est depuis le vendredi 27 février, le Bénin est rattrapé par le Covid-19. Cette fois-ci, pas de panique ; le Bénin est touché. L’annonce de la confirmation du premier cas de contamination du pays a été  faite ce lundi 16 mars. Les autorités de Porto-Novo l’ont déclaré ce matin à Cotonou, capitale économique du pays. « Aux premières heures de ce lundi 16 mars 2020, les analyses effectuées au Laboratoire de référence des Fièvres Virales Hémorragiques de Cotonou, ont confirmé le diagnostic du COVID-19 sur un échantillon provenant d’un cas suspect suivi sur le site d’isolement et de prise en charge de Cotonou. », peut-on lire dans une déclaration du ministre béninois de la Santé, Benjamin Hounkaptin. « Le Bénin vient ainsi d’enregistrer un cas d’infection au Coronavirus COVID-19. », a-t-il affirmé. La déclaration explique qu’il s’agit d’un homme de nationalité burkinabè âgé de 49 ans qui est rentré au Bénin la semaine dernière, soit précisément jeudi  12 mars. À en croire les autorités de Porto-Novo, l’homme porteur du Covid-19 a quitté son pays, le Burkina-Faso, vendredi 21 février dernier pour la Belgique, en Europe où il a séjourné plus d’une semaine, soit 11 jours précisément. C’est un voyage aller-retour. « Il est retourné au Burkina-Faso le 4 mars et y est resté durant 8 jours jusqu’au 12 mars 2020, date à laquelle il est rentré sur le territoire béninois par voie aérienne. », informe la déclaration du Ministère de la Santé.

Selon le Prof Benjamin Hounkpatin, l’étranger n’a pas respecté les mesures prises par le gouvernement du président Patrice Talon pour éviter l’infection de la maladie de février. « Après avoir vaqué à ses occupations professionnelles les jeudi 12 et vendredi 13 mars 2020, sans respecter les mesures d’auto-isolement prescrites à l’aéroport, il a présenté des signes cliniques à type de rhume, toux et fièvre, signes l’ayant motivé à réaliser des bilans biologiques dans une clinique le 4 mars 2020 à 9h30 où un prélèvement naso-pharyngé a été immédiatement réalisé. », détaille le document ministériel parvenu à la rédaction differenceinfobenin.com du Groupe de presse DIFFÉRENCE ce lundi. Si pour l’instant les autorités de Porto-Novo ne nous permettent pas de dire avec exactitude le nombre de personnes qui ont été en contact avec le burkinabè dans son pays et au Bénin, il faut noter qu’elles rassurent. « L’état clinique du patient est stable et rassurant, et il bénéficie d’une prise en charge adaptée sur le site. Les personnes ayant été en contact avec le sujet sont en cours d’identification au Bénin comme au Burkina-Faso et feront l’objet d’un suivi rigoureux. », apprend le document de la maison santé à Akpakpa, Cotonou. Il convient de relever que ce premier cas confirmé au Bénin, est une raison de plus pour que la population béninoise suive scrupuleusement les mesures de prévention indiquée par le gouvernement. Rappelons que les numéros suivants sont ouverts en lignes vertes par les autorités sanitaires pour être à l’écoute de tout le monde.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.