Press "Enter" to skip to content

Coronavirus : Le gouvernement béninois joue les prolongations, le cordon sanitaire reste en vigueur jusqu’au 27 avril prochain

Photo : Le chef de l’État béninois, Patrice Talon


Au Bénin, la vigilance n’a jamais aussi forte. Mais avec l’apparition de la pandémie qui a pour berceau, la Chine, les autorités de Porto-Novo sont très vigilantes à une réaction positive pour détecter les cas de contamination au Covid-19. Dans le but d’ériger un mur aussi invisible devant l’ennemi invisible qui a pris en otage le monde entier depuis février 2020, le gouvernement du président Patrice Talon a pris de sérieuses décisions. Au nombre de ces dernières, fermeture des lieux de cultes et l’entrée en vigueur d’un cordon sanitaire. Mais au fil des jours, le Coronavirus se montre plus déterminé dans sa conquête de terrain miné. Au regard des statistiques officielles publiées par les autorités sanitaires, en intervalle de deux mois, le Bénin compte à ce jour, mardi 14 avril, 35 cas contaminés, 16 cas guéris, 16 patients sous traitement et enfin un (01) cas de décès. Face à cette situation, le gouvernement du Bénin qui se réuni désormais depuis mercredi 1er avril en vidéoconférence pour tenir le Conseil des Ministres, a décider de jouer les prolongations de ces décisions. Après avoir prolongé le délai de fermeture des lieux de cultes (églises, mosquées, temples, etc) jusqu’au dimanche 19 avril, l’Exécutif béninois vient de prolonger la date de la levée du cordon sanitaire en vigueur depuis le lundi 30 mars dans le pays.

D’abord, il faut préciser que ce dispositif qui s’inscrit dans la ligne droite de freiner l’élan du Coronavirus dans sa propagation, était au début installé autour de 8 communes, puis il est passé à 10 et à 12. Eh bien, à partir de ce mardi, le cordon sanitaire prend en compte 15 communes, à savoir : Cotonou, Abomey-Calabi, Allada, Ouidah, Tori-Bossito, Zè, Sèmè-Podji, Porto-Novo, Akpro-Missérété, Adjarra, Aguégués, So-Ava, Toffo, Kpomassè, et enfin une partie d’Avrankou dont Atchoukpa. Ce dispositif restera en place jusqu’au lundi 27 avril prochain avec pour mesures à respecter scrupuleusement que ce soit à l’intérieur du cordon comme à l’extérieur. Il est, en effet, interdit de circuler dans cette ceinture de sécurité sanitaire sans porter de masque de protection, mais aussi et surtout de circuler d’une commune non concernée par le cercle dans une commune incluse dans la zone, et ce vice-versa. Par contre le transport des marchandises est autorisé entre les deux zones. Il faut reconnaître que dans la lutte contre la propagation de l’épidémie liée au Covid-19, toute levée hâtive pourrait entraîner une résurgence mortelle de la maladie du siècle. « Lever les restrictions trop rapidement pourrait entraîner une résurgence mortelle de la pandémie. », a d’ores et déjà prévenu le patron de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebrevesus.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.