Press "Enter" to skip to content

Coronavirus : Patrice Talon envoie ses collaborateurs hors de Cotonou pour les mesures d’accompagnement social

Photo : Le ministre béninois de la Santé, Benjamin Hounkpatin (au téléphone) en face de sa collègue des Affaires Sociales, Véronique Tognifodé, et le ministre des Mines et de l’Eau, Samou Séidou Adambi en face de celui des Petites et Moyennes Entreprises, Modeste Kérékou (G) en casquette, à Cotonou, ce mardi 14 avril


Depuis la prise des décisions dans le cadre de la lutte contre la propagation de l’épidémie liée au Coronavirus au Bénin, le gouvernement du président Patrice Talon est critiqué par les mauvaises langues sur les mesures d’accompagnement social. Au regard de la gestion méthodique de l’État, le locataire de la Marina, à Cotonou, la capitale économique du pays, les actions parlent plus que les paroles. C’est bien aussi bien le cas dans la gestion spéciale de la crise sanitaire qui secoue le monde entier ainsi qu’au Bénin. Après avoir reçu ce mardi 14 avril, le ministre béninois de la Santé, Benjamin Hounkpatin, accompagné de ses collègues des Affaires Sociales, Véronique Tognifodé ; des Petites et Moyennes Entreprises, Modeste Kérékou ; des Mines et de l’Eau, Samou Séidou Adambi, était hors de Cotonou. Benjamin Hounkpatin et sa délégation gouvernementale sont allés dans la partie septentrionale du pays. Objectif : visiter les deux sites retenus dans la région septentrionale du pays pour accueillir les éventuels cas de Covid-19, à savoir le CHD de Natitingou et l’hôpital d’instruction des armées de Parakou. Il faut noter qu’à l’occasion de cette visite, la délégation qui a quitté l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin de Cotonou par Air Taxi Bénin, a fait une action sociale dans deux départements du septentrion.

En cause, elle a procédé dans les départements de l’Atacora et du Borgou à la remise de lot de matériels constitué de masques faciaux, des visières, des gants, des équipements de protection, des médicaments destinés à la prise en charge des cas positifs de la Covid-19, des dispositifs de lave-mains… etc. Au fur et à mesure que les membres du gouvernement béninois passe au peigne fin tous les compartiments des différents sites, des instructions ont été données par le patron des médecins, notamment la revue de certains dispositifs sanitaires et de sécurité. C’était une occasion en or pour les autorités politico-administratives de la région d’exprimer toute leur gratitude au chef de l’État béninois et à son gouvernement pour les efforts consentis dans la lutte contre la propagation du Covid-19 au Bénin. Rappelons que dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie de prévention et de riposte contre l’ennemi invisible et assassin, les autorités de Porto-Novo ont identifié cinq (05) sites de prise en charge des cas du Coronavirus sur toute l’étendue du territoire béninois. Il faut, à cet effet, noter :

  1. le site de l’ex-École Nationale de Police (ENP) à Cotonou ;
  2. le site de l’hôpital de zone d’Abomey-Calavi (en cours de finition) ;
  3. le site de l’hôpital de zone d’Allada ;
  4. le site du CHD de Natitingou ; et enfin
  5. le site de l’hôpital d’instruction des armées de Parakou.

Il urge de relever qu’au Bénin, à la date du 14 avril 2020, le nombre de cas guéris (18) dépasse le nombre de cas sous traitement (16). « C’est une lueur d’espoir pour vaincre ensemble le Coronavirus. », avance le gouvernement qui, pour remporter ce combat sur l’ennemi mortel invisible sur le sol béninois, invite la population au respect strict des gestes barrières et cas pratiques du port de masque, ci-dessous en image. Une seule manière pour tout le monde de s’impliquer dans la sensibilisation.

Be First to Comment

Laisser un commentaire