Press "Enter" to skip to content

Nouvelle nomenclature budgétaire de l’État : Dona Jean-Claude Houssou déjà au boulot pour le compte du Ministère de l’Énergie

Photo : Le ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou, à Cotonou, ce jeudi 28 mai


La nouvelle nomenclature budgétaire de l’État par programmes pluriannuels, entre en mode opérationnelle dès l’année prochaine au Bénin. À cet effet, la charnière centrale de l’État, à savoir les ministères, est en plein boulot. Toujours dans sa détermination et dans sa disponibilité sans conditions à accompagner le chef de l’État béninois, Patrice Talon, dans ses réformes constructives du pays, le ministre béninois de l’Énergie garde le premier couloir de la piste de la course au développement. Plus besoin de rappeler que c’est son département ministériel qui est le point du Nouveau Départ du développement durable du Bénin. Raison pour laquelle ce département a été exclusivement créé pour l’Énergie, à travers un décret pris par le chef du gouvernement béninois, le président Patrice Talon. Conscient de cela, Dona Jean-Claude Houssou ne prend pas de risques. L’homme se met dans les pas de la victoire dès le début de toutes les courses à la construction progressive et durable de son pays. Ce qui fait du digne fils de la capitale béninoise, Porto-Novo, le champion de la discipline énergie au Bénin depuis l’indépendance à ce jour. En cause, ce jeudi 28 mai, en pleine condition de Covid-19, le ministre béninois de l’Énergie, a lancé le processus d’élaboration du budget gestion 2021 de son département ministériel. C’est à travers un atelier particulièrement « Covidé » dont le top des travaux a été donné par le N°1 du ME via une vidéoconférence.

 Qui parle de Dona Jean-Claude Houssou, parle de la rigueur

À en croire le first des firsts en énergie au Bénin, le Ministère de l’Énergie (ME) entame à travers cet atelier, l’expérimentation la gestion budgétaire de l’État en mode Programme. « La Programmation et l’exécution du budget 2021 du Ministère de l’Énergie se feront suivant la nouvelle nomenclature budgétaire de l’État par programmes pluriannuels. », a déclaré Dona Jean-Claude Houssou. Mettant ainsi son département ministériel dans les pas des autres ministères qui ont déjà amorcé aussi le processus. Étant un grand homme d’État, l’ex-sociétaire de l’EDF, le leader de l’énergie en France, durant plus de trois décennies, a mis l’accent sur l’importance du budget de l’État qui est, en effet, un instrument primordial de la politique économique et social du gouvernement. « Je vous invite à observer plus de rigueur dans la planification et l’affectation des rares ressources accordées par le ministère des finances. », a insisté Dona Jean-Claude Houssou à ses collaborateurs, notamment ceux de la Direction de la Programmation et de la Perspective (DPP). Il convient de signaler que l’élaboration du budget de l’État intervient chaque année un processus qui s’inscrit dans un calendrier rigoureux de deux phases. La première comprend une période allant du mois de mars au mois d’octobre du côté du pouvoir Exécutif, à Cotonou, la capitale économique du Bénin. La deuxième est du pouvoir Législatif et se déroule entre le mois d’octobre et décembre pour être corroborée par un vote de la loi de finances à travers une plénière à l’Assemblée nationale, à Porto-Novo.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.