Press "Enter" to skip to content

Porto-Novo : Dona Jean-Claude Houssou, soutenue par son épouse Basilia Adjagba, apporte l’encouragement de Patrice Talon aux jeunes

Photo : Le ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou, à Porto-Novo, ce dimanche 7 juin


Faire du Bénin, un pays attrayant où il fait bon vivre. C’est le principal objectif, du chef de l’État béninois, Patrice Talon, qui se cache derrière le gigantesque projet de développement, asphaltage. Ce projet, l’un des projets phares du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG), entre dans la droite ligne de la vision du développeur-né d’assainir le cadre de vie des Béninois et autres étrangers. C’est simplement un patrimoine que le chef de la Rupture compte laisser à la génération à venir. Mais peut-on prendre soin d’un patrimoine si l’on n’est pas en mesure de prendre soin d’une propriété ? Cet important point d’interrogation a été bien compris par la frange pour qui le gouvernement du président Patrice Talon se sacrifie depuis le 6 avril 2016. En effet, la jeunesse de la ville capitale, Porto-Novo, ont exprimé cela à travers une initiative très encourageante. Ce week-end, les jeunes du quartier Foun-Foun Gbègo, ont organisé une campagne de salubrité : « Objectif : notre quartier propre« . Puisqu’il ne voit pas ce qui est bon et laisser, les yeux du ministre béninois de l’Énergie ont croisé l’initiative du développement.

Mais que cherchait Dona Jean-Claude Houssou à Foun-Foun Gbègo ce samedi 6 juin, tôt le matin ? Plus besoin de se poser la question, car chaque wee-kend, le champion de la discipline énergie au Bénin, est toujours au rendez-vous de son activité sportive dénommée « marche sportive ». Sauf s’il est en mission à l’extérieur du pays. Eh bien, le digne fils de la capitale béninoise décide d’encourager les jeunes, leur donner raison d’avoir fait le choix juste : celui de supporter les actions du développement durable du président Patrice Talon. Pour ce faire, Dona Jean-Claude Houssou est rentré dans le mouvement des jeunes de Foun-Foun Gbègo, en respectant bien sûr les dispositions du Covid-19. L’escargot ne sort jamais pour une balade de santé sans sa coquille. Derrière le fils de Houssou, se trouve la fille d’Adjagba.

Voyant son époux en action avec une houe à la main et tête baissée, Basilia Houssou née Adjagba nous a permis de comprendre que « quand on est jeune dans la tête, on reste dans le coup ». Cette dernière claque les doigts et fait parler de son sens de bienveillante. Elle a fait don de matériel d’assainissement composé de brouettes, houes, balais, coupe-coupe, râteaux, etc. aux jeunes. Période de la crise sanitaire oblige, Basilia Houssou née Adjagba a également offert à ces derniers des masques (cache-nez) histoire de continuer sur ce même chemin sans être victime du Covid-19. C’est bien sa manière à elle de contribuer au rayonnement de la capitale béninoise qui, grâce à la vision du développement du président Patrice Talon, retrouve aujourd’hui ses lettres de noblesse. À la fin de son exercice sportif du jour, l’ex-sociétaire d’EDF, en France durant trois décennies, nous a fait comprendre l’expression de la jarre trouée érigée au carrefour de Bohicon.

« C’est d’abord à chacun d’entre nous de faire l’effort de propreté. Si chacun de nous pouvait sortir et balayer régulièrement devant sa maison, on aura une des plus belles villes du Bénin et d’Afrique en termes de propreté. »

Dona Jean-Claude Houssou, Ministre de l’Énergie du bénin

Il convient de noter qu’au lendemain, dimanche 7 juin, le couple Houssou a encore répondu présent aux côtés des jeunes footballeurs du 5ème arrondissement de la ville aux trois noms : Hôgbonu – Ajase – Porto-Novo. Après un bon moment de convivialité entre frères et sœurs Ayinonvi, le Mentor de la jeunesse béninoise, notamment celle portonovienne, a discuté de l’objectif principal de sa présence aux côtés de ces derniers. Il s’agit en effet, de s’enquérir des difficultés que rencontrent ces jeunes amoureux du sport roi de l’arrondissement résident du plus généreux des membres du gouvernement du plus têtu président béninois, Patrice Talon. Une chose est certaine, d’autres quartiers de la capitale recevront à coup sûr dans les jours à venir, la visite inopinée du patron du Ministère de l’Énergie (ME) au Bénin.

Be First to Comment

Laisser un commentaire