Press "Enter" to skip to content

Italie : Coronavirus a tué tous les membres d’une église, le pasteur constate

Si la conscience n’est pas encore au rendez-vous de la présence de Coronavirus, eh bien, il va falloir aller la chercher. Mais, où retrouver cette conscience si ce ne serait pas en chaque être humain ? De la même manière, Dieu, que chacun adore, est en son intérieur. Faut-il rappeler que cet être éternel, créateur et souverain maître de l’univers ne descend jamais pour faire voir la réalité de certaines de ses attributions dans l’univers. La croyance démesurée de certains Hommes qui, parfois, sont bornés, les envoie dans l’égarement total. Ce qui empêche leur sens commun de fonctionner. En cette période difficile occasionnée par une crise sanitaire mondiale liée au Coronavirus, l’Homme doit faire appel à sa conscience et suivre le sens commun. Certes, le gouvernement du Bénin a pris l’engagement d’autoriser la réouverture des lieux de culte, mais n’a en aucun cas dit porté garant de veiller sur l’état de santé d’un béninois. Et pour être clair et désengager, les autorités de Porto-Novo ont été exigeantes sur les dispositions à prendre et à respecter dans les églises, mosquées et couvents par les responsables. Si les fidèles et responsables des lieux de cultes ne comprennent pas la portée de cette exigence du gouvernement du président Patrice Talon, alors la vidéo ci-après pourra leur faire comprendre que Coronavirus existe bel et bien, et ne connaît ni chrétien ni païen dans sa cruauté.      

Comme on le voir dans cette vidéo, les églises ont été ouvertes en Italie, en Europe, après le confinement. Pour tout responsables d’église, c’est la joie de retrouver les fidèles et l’autel. Mais malheureusement, tel n’a pas été le cas pour un pasteur qui une fois dans son église, la célébration de culte a laissé place à un constat mortuaire. En effet, les membres de l’église de ce pasteur ont été tous tués par Coronavirus avant le déconfinement. Les familles ont décidé d’informer la mort des membres de cette église de la plus belle manière en affichant la photo de chaque défunt à l’endroit habituel où il s’assoit pour suivre le culte. Le pasteur n’en revenait pas. Mais au moins, lui, il est encore en vie. On ne prête pas la vie et la vie du pasteur n’est pas celle des fidèles de son église. Sinon il pouvait prêter sa vie aux fidèles de son église disparus. Inutile de souligner que Dieu n’est pas à l’église, c’est le lieu d’adorer Dieu qui est une église. Et si les attributions de Dieu dans son univers se manifestent et obligent à adopter certaines dispositions, il ne faut pas être borné en banalisant une réalité de vie. Grande exhortation à la vigilance et au respect strict des gestes barrières avec un port de masque obligatoire pour tous et en tous lieux pour combattre l’ennemi invisible Coronavirus.

Be First to Comment

Laisser un commentaire