Press "Enter" to skip to content

MCA-Bénin 2 : Gabriel Dégbègni et son équipe entament la 4ème année pour la continuité du Nouveau Départ énergétique

Photo : Le Coordonnateur National du MCA-Bénin 2, Gabriel Dégbègni


Ce lundi 22 juin, le Millennium Challenge Account deuxième Compact pour le Bénin (MCA-Bénin 2) marque le début du quatrième anniversaire de son entrée en vigueur. Cette 4ème année, il faut le dire, est pour le Coordonnateur National du MCA-Bénin 2, Gabriel Dégbègni et toute son équipe, le maintien du cap dans la même dynamique constructive synonyme des résultats probants obtenus les trois dernières années du Programme. Ce n’est pas le ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou qui dira le contraire. Car ce dernier est déjà dans son couvent énergétique pour la fabrication de sa sorcellerie histoire de bouger les montagnes au cours du quinquennat 2021-2026 pour terminer ce qu’il a commencé avec le développeur-né, le président Patrice Talon, à savoir rendre le Bénin autonome en énergie électrique. Mais dans l’immeuble Kougblénou, sis à Zongo Nima, à Cotonou, capitale économique du Bénin, comment parvenir au but fixé à travers le Programme dans les délais impartis ? C’est bien là ce qui préoccupe dès ce jour, le Saint Gabriel Archange béninois. Le digne fils de Dégbègni n’a pas à se chercher trop loin pour trouver la réponse à cette importante question. Il suffisait juste que le Coordonnateur National du MCA-Bénin 2 jette un coup d’œil dans le rétroviseur du bilan de l’an 3 qui s’est achevé il y a quelques heures. C’est à cette condition que la coordination nationale pourra démontrer sa capacité à bien exécuter les programmes et à consommer à bon escient les ressources mobilisées.

« Malgré la situation de télétravail liée aux mesures sanitaires prises pour lutter contre la propagation de la pandémie du coronavirus et garantir la santé et la sécurité du personnel, la Coordination Nationale a poursuivi ses activités. »

Gabriel Dégbègni

Il faut noter que durant les trois dernières années de la mise en œuvre du Programme, les résultats ont été très satisfaisants avec un taux d’engagement des Fonds CIF et Compact de 76%, et celui de la contribution du gouvernement béninois de 93%. Par exemple, le suivi des activités des six (06) premiers projets cofinancés par la Facilité d’Énergie Propre Hors Réseau (OCEF) qui a été lancé a permis d’avoir ces taux. De même, l’institution que dirige Gabriel Dégbègni a poursuivi d’une part la préparation et la signature des accords de cofinancement pour les 11 projets du deuxième Appel à Projets dont 3 ont été effectivement signés, et d’autre part la finalisation du modèle de convention de concession et le démarrage de l’instruction des dossiers avec l’ABERME et l’ARE pour les titres d’exploitation des mini-réseaux électriques. Il faut quand même reconnaître que tous ces efforts ont été significatifs sans une crise sanitaire. Cela ne voudra pas dire que la Coordination Nationale du MCA-Bénin 2 doit s’inquiéter avec la présence du Coronavirus. « Malgré la situation de télétravail liée aux mesures sanitaires prises pour lutter contre la propagation de la pandémie du coronavirus et garantir la santé et la sécurité du personnel, la Coordination Nationale a poursuivi ses activités. », avait reconnu Gabriel Dégbègni lors de la 19ème Session ordinaire du Conseil d’Administration (CA) du MCA-Bénin 2, semaine dernière. Il va falloir continuer dans la même lancée et le défi est relevé ! Il convient de rappeler que l’objectif ultime de ce deuxième Programme du Compact en cours, est bien d’impacter réellement les conditions de vie de la population béninoise. Ceci à travers la disponibilité d’une énergie électrique efficace et fiable pour une croissance économique forte et durable du Bénin.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.