Press "Enter" to skip to content

Coronavirus : Déterminé à accompagner le gouvernement béninois, le Pasteur Gilles Yemalin Houvy fait preuve de lucidité et de bon sens

Photo : le Pasteur de l’église évangélique la « Cité de l’Impact », Gilles Yemalin Houvy, à Cotonou, dimanche 8 juin


Ce n’est pas fréquent de voir un homme de Dieu comme l’apôtre Gilles Yemalin Houvy aussi clairvoyant face à la lutte contre la contamination et la propagation du Coronavirus au Bénin. Depuis la réouverture des églises ordonnée par le gouvernement du président Patrice Talon, le Pasteur surprend par la pertinence des réflexions et des décisions qu’il prend pour accompagner les autorités de Porto-Novo dans l’indispensable riposte contre le Coronavirus. Le premier responsable religieux de la congrégation Évangélique « Cité de l’Impact » se révèle aujourd’hui comme un acteur clé et un excellent soutien de l’Exécutif béninois dans la riposte à la pandémie du Coronavirus. Ses collègues peuvent l’imiter pour sauver des vies et aider le Bénin à prendre le dessus sur l’ennemi invisible et meurtrier, Coronavirus. Inutile de rappeler combien le pays est en danger dans le contexte du Coronavirus où la barre des 1000 cas confirmés et 20 décès est déjà dépassée. Face à des statistiques sanitaires qui grimpent chaque 24 heures et à la liste macabre liée au Coronavirus qui s’allonge, il faut absolument réagir en trouvant des moyens plus concrets et plus efficaces pour inverser la tendance.

Chacun a l’obligation en dehors du respect strict des consignes officielles et des gestes barrières, de faire preuve d’imagination

Nul ne sera de trop dans cette lutte vitale pour arrêter la contamination et la propagation du Coronavirus au Bénin où le gouvernement fait de son mieux en prenant la responsabilité totale de jouer, sans faille, sa partition. Mais la lutte contre la contamination et la propagation du Coronavirus doit être une lutte nationale où chaque citoyen doit une part active. Malheureusement, ce n’est pas encore le cas. Parce que bon nombre de béninois croient que c’est du ressort exclusif du Pouvoir central de lutter contre la pandémie. Fort heureusement, le Pasteur Gilles Yemalin Houvy donne l’exemple contraire en montrant que c’est un combat qui interpelle tout le monde au Bénin. Car, d’après l’acte du serviteur de Dieu, chacun a l’obligation en dehors du respect strict des consignes officielles et des gestes barrières, de faire preuve d’imagination pour trouver d’autres solutions idoines. Et en tant que responsable religieux, le Pasteur Gilles Yemalin Houvy est allé loin dans l’amour et la volonté qu’il incarne pour définitivement épargner la « Cité de l’Impact » qui est une véritable « arène de liberté », du Coronavirus et témoigner son indéfectible soutien au gouvernement.

« Tous vos moqueurs se cacheront à cause de la bonté de Dieu dans votre vie au nom de Jésus »

L’apôtre Gilles Yemalin Houvy

Tous les fidèles de la « Cité de l’Impact » sise à Fridjossè dans le 12ème arrondissement de la ville de Cotonou, capitale économique du Bénin, peuvent témoigner de l’engagement particulier de leur apôtre. « Tous vos moqueurs se cacheront à cause de la bonté de Dieu dans votre vie au nom de Jésus », avait intercédé Pasteur Gilles Yemalin Houvy, lors du premier culte, dimanche 8 juin. Plus qu’un responsable religieux, le Pasteur Gilles Yemalin Houvy est également un père, un visionnaire, un prophète, un enseignant et bien évidemment un amoureux de Dieu. Digne fils de Ouidah, au Sud du Bénin, dans le département de l’Atlantique, son implication personnelle dans la riposte contre le Coronavirus est un cas pratique hautement salutaire. Son visage est bien connu des autorités béninoises, car il a été plusieurs fois l’invité de notre confrères Serge Ayaka dans l’émission « 5/7 Matins » sur la chaîne de télévision nationale ORTB. Comme on peut bien le voir sur les images ci-dessous lors de son dernier passage en avril 2019. Soit un peu avant l’apparition de Coronavirus le 17 décembre.  

La rédaction differenceinfobenin.com du Groupe de presse DIFFÉRENCE est mieux placée pour affirmer qu’aucun responsable religieux, aucun pasteur d’église n’a fait comme le Pasteur Gilles Yemalin Houvy dans la recherche personnelle de solutions efficaces pour garder les lieux de culte saints. Conscient que le danger est bien présent et qu’il faille redoubler de vigilance, il n’a pas hésité, ce mardi 30 juin, à prendre des décisions louables. Le Père de la « Cité de l’Impact » a décidé que dans son église, le culte du dimanche aura désormais lieu en deux périodes avec des horaires bien précises. Le culte passe donc de 8h30 à 10h et de 10h30 à 12h les dimanches. Mieux les 30 minutes d’intervalle entre les deux périodes de culte, sont consacrées à la désinfection du temple. Ce qui est encore très réconfortant, tenez-vous tranquille, le Pasteur Gilles Yemalin Houvy a décidé que tous les enfants restent à la maison. Quand on sait que la véritable « arène de liberté » est très fréquentée par de nombreux enfants en compagnie de leurs parents, non seulement sa décision est louable, mais elle est aussi très réaliste. Elle doit être perçue comme une solution extrêmement importante pour mettre les enfants à l’abri du Coronavirus qui ne pardonne ni grand ni petit.

Un grand homme, bon père de famille et vrai patriote

Le Pasteur Gilles Yemalin Houvy est une vraie expression vivante d’un grand homme et bon père de famille. Rappelons que le culte se tenait habituellement de 9h à 11h. Depuis le premier culte, c’est-à-dire, dimanche 8 juin dernier, après la réouverture des églises autorisée par le gouvernement, le Pasteur Gilles Yemalin Houvy s’est particulièrement montré préoccupé par la situation sanitaire surtout en ces derniers jours où le bilan dévastateur du Coronavirus est plus inquiétant. C’est le premier responsable d’église qui s’est distingué en multipliant des efforts face à la lutte contre la maladie du siècle. Il est d’ailleurs un bon répondant de l’Exécutif qui lance des appels en vue d’une lutte collective et individuelle. Au lieu de se comporter comme un fanatique religieux ou de banaliser l’existence et la portée du Coronavirus, le Pasteur Gilles Yemalin Houvy a donné un exemple exceptionnel de lucidité, de bon sens et surtout de patriotisme. Il est clair comme l’eau de roche que le Bénin gagnera davantage si ses collègues responsables religieux, notamment de la congrégation Évangélique lui emboîtaient les pas. Car on ne le dira jamais assez, c’est de ce genre d’homme exemplaire que le pays a besoin en ce moment difficile socialement. Et ce n’est pas le développeur-né, Patrice Talon, qui dira le contraire.

Be First to Comment

Laisser un commentaire