Press "Enter" to skip to content

CEP 2020 : Salimane Karimou sort une note de service relative à la gestion des centres d’examen

Photo : Le ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane Karimou


Lundi 6 juillet prochain, les écoliers candidats à l’examen du Certificat d’Étude Primaire (CEP), session unique de juillet 2020, vont à l’assaut de leur premier diplôme scolaire. Conscient que les examens de fin d’année académique 2019-2020 vont se dérouler dans un contexte imposé par la pandémie du Coronavirus, Porto-Novo prend également ses responsabilités. C’est justement dans ce contexte de la crise sanitaire causée par l’ennemi invisible et meurtrier, Coronavirus, que le patron du Ministère des Enseignements Maternel et Primaire (MEMP), Salimane Karimou, a sorti ce jour, jeudi 2 juillet, une note de service relative à la gestion des centres d’examen du Certificat d’Étude Primaire (CEP) sur toute l’étendue du territoire béninois. « Il me paraît indispensable de rappeler ici, à l’attention, de tous les acteurs impliqués dans le déroulement dudit examen, notamment les chefs de centres et les surveillants de salles, le respect strict des mesures à observer pour éviter à nos élèves et enseignants, le risque de contamination. », a adressé Salima Karimou. Il faut noter que le chef de file des ministres en charge de l’Éducation au Bénin persiste et signe sur cette exigence à travers 4 grandes directives :

  1. l’utilisation du gel hydrologique ;
  2. le port obligatoire de masque de protection ;
  3. le respect de la mesure de distanciation sociale ; et enfin
  4. le respect du livret de bord du chef de centre

Précisons qu’au premier point de directives, dans la note de service du ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire, signée ce jeudi 2 juillet, à Porto-Novo, dont une copie est parvenue à la rédaction differenceinfobenin.com du Groupe de presse DIFFÉRENCE, Salima Karimou indique que le gel hydrologique sera mis en place dans chaque salle d’examen. « Les surveillants doivent passer le gel dans les mains de chaque candidat, soit à l’entrée de la salle, soit après l’installation des candidats dans la salle quand les conditions ne sont pas favorables pour une application du gel à l’entrée. », lit-on dans la note. « Le gel doit être appliqué à chaque entrée des candidats dans les salles. », insiste Salimane Karimou. Au deuxième point de directives, le digne fils de Sakété, dans le département du Plateau, au Sud-ouest du Bénin, est clair comme l’eau du marigot Ya’nsa. « Les candidats, les surveillants de salle et tous les autres (superviseurs, agents de santé, forces de l’ordre, vendeuses de mets, etc.) sont astreints au port de masque pendant tout le déroulement de l’examen comme c’est déjà le cas en règle générale. », a recommandé le patron du MEMP.

«… Les chefs de centre sont tenus de veiller au respect des autres mesures prescrites par le Gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation de la COVID-19 dans notre pays. »

Salimane Karimou

En ce qui concerne le troisième point l’on se demande s’il va falloir reconstruire les salles d’examen, le ministre a juste rappelé une note de service de la Direction des Examens et Concours (DEC) aux gestionnaires des centres d’examen du CEP 2020. « La disposition spatiale indiquée par la Direction des Examens et Concours à travers la note de service N°0039/DEC/MEMP/DC/SGM/STEC/S du 19 mai 2020 doit être observée dans toutes les salles pour garantir la distance sociale d’un mètre au moins entre les candidats. », a fait savoir Salimane Karimou. Le quatrième et dernier point de directives, interpelle les chefs de centre d’examen dans l’organisation et le déroulement des activités. « Le respect rigoureux des instructions contenues dans le livret de bord du chef de centre, notamment l’adéquation épreuve et horaire pour ne pas faire passer des épreuves à une heure qui ne convient pas. », a-t-il souligné. L’autorité ministérielle a été très large au niveau de ce quatrième point. « Enfin, les chefs de centre sont tenus de veiller au respect des autres mesures prescrites par le Gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation de la COVID-19 dans notre pays. », a fortement signé Karimou Salimane.

Dans sa note, nous pouvons affirmer avoir lu que les Directeurs Départementaux des Enseignements Maternel et Primaire (DDEMP), les Chefs de Région Pédagogique (CRP), les Conseillers Pédagogiques de Zone (CP) et les superviseurs désignés sont instruits pour assurer l’observance rigoureuse des présentes directives.

Be First to Comment

Laisser un commentaire