Press "Enter" to skip to content

Ouémé : Michel Amoussou, un agent de Police Républicaine, est mort à Porto-Novo

Photo : Le regretté, Michel Amoussou


Encore moins un (-1) dans le rang des éléments de la Police Républicaine au Bénin. Cette fois-ci, c’est dans la ville capitale, Porto-Novo, chef-lieu du département de l’Ouémé, au Sud-est du pays, que l’événement bien malheureux, s’est produit. Mettant ainsi particulièrement tout le personnel de la Police Républicaine du Commissariat central de la commune de Glazoué, dans le département des Collines, au Centre du Bénin, en deuil. Il n’est donc plus de ce monde, la trentaine Michel Amoussou. Précédemment, en service au commissariat central de la commune de Glazoué, il est passé de vie à trépas ce samedi 4 juillet, dans un hôpital de Porto-Novo. En effet, sa présence dans la capitale béninoise s’explique par sa participation aux côtés de ses frères d’armes de la Police Républicaine, le vendredi 3 juillet, à un test de mission. Il s’agit de la mission onusienne FPU, qui entre dans le cadre des remplaçants de ceux qui sont présentement à Kidal, au Mali. Tout s’est bien passé comme prévu, mais quelques minutes après les exercices physiques, notamment l’épreuve de la « Marche Commando » avec charge, le drame va se produire avec une panique totale en pleine crise de Coronavirus.

Un Accident Vasculaire Cérébral (AVC) ?

Dans un échange de retrouvaille à l’occasion de ce test avec ses collègues, le jeune agent perd connaissance et tombe évanoui. Rapidement, il a été évacué d’urgence à l’hôpital, où malgré les soins adéquats à lui administrés, Michel Amoussou va répondre à l’appel de Dieu très tôt, le samedi. Laissant ses collègues de l’unité de la Police Républicaine de l’arrondissement d’Aklampka, dans la commune de Glazoué, où il sert précisément et précédemment son pays. En attendant que les résultats des examens de l’autopsie effectués sur son corps ne soient disponibles, il convient de dire que les circonstances de cette mort subite sont encore à élucider. Même si le Bénin travers une situation difficile causée par Coronavirus. Est-ce un Accident Vasculaire Cérébral (AVC) ? Les prochaines heures nous le diront. Pour le moment, son corps est gardé à la morgue. Il faut noter que le défunt Michel Amoussou était âgé de 33 ans et a laissé derrière lui éternellement depuis hier, une famille de trois (03) enfants rien que des garçons. Rappelons que son décès intervient quelques jours après celui de son collègue du Borgou dont son corps a été retrouvé abandonné au bord de la route.

Be First to Comment

Laisser un commentaire