Press "Enter" to skip to content

RDC : Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo dit non à l’importation des denrées alimentaires, 36 millions USD décaissés

Photo : Le chef de l’État rd-congolais, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo


À Porto-Novo, on dit « quand la faim quitte la pauvreté, la pauvreté va prendre fin ». Eh bien, c’est ce qu’a compris Kinshasa. Le gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) a décaissé 36 millions de dollars américains pour financer un gigantesque projet dans le secteur de l’agriculture : Programme agricole volontariste. Ce Programme, qui a pris corps à Kaniama dans la province du Haut Lomami, est une conception des rd-congolais par les rd-congolais et pour les rd-congolais. En cause, ce Programme démarré il y a deux ans, est exécuté par l’entreprise congolaise « Bio Agro Business ». Il faut dire que le soutien financier de l’Exécutif dont l’annonce a été faite, hier, lundi 13 juillet, par le gouverneur intérimaire de la province de Haut-Lomami, Denis Ngandu Ngoy, relève d’une importance bien capitale. En effet, le Programme agricole volontariste consiste principalement à la production de maïs, concentrés sur le site Sakadi, à 50Km du centre de la cité de Kaniama.

La relance de l’agriculture pour le développement de la RDC

 Ce qui cadre avec la vision agricole du chef de l’État rd-congolais, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Faut-il encore le rappeler, que la concrétisation de ce projet est l’expression manifeste du premier président d’alternance élu démocratiquement et pacifiquement de la RDC de lutter contre l’importation des denrées alimentaires comme le maïs. Sinon comment comprendre que le plus grand pays francophone qui dispose d’énormes étendues de terres arables puisse importer de produits vivriers, en occurrence le maïs. La preuve, le Programme agricole volontariste est à sa phase finale et la société n’a exploité que deux mille (2000) sur (20000) hectares de terre misent à sa disposition par l’État. C’est donc clair comme l’eau de roche que ce financement exprime la volonté du président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo de relancer l’agriculture pour le développement du pays. Et c’est très salutaire.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.