Press "Enter" to skip to content

Coronavirus : Gaston Cossi Dossouhoui traduit la vision sociale « PADMAR » de Patrice Talon aux maraîchers béninois

Photo : Le ministre béninois de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Gaston Cossi Dossouhoui, à Grand-Popo, ce mardi 28 juillet


Projet d’appui au maraîchage (PADMAR), est une vision sociale exprimée du chef de l’Etat béninois Patrice Talon. Ce mardi 28 juillet, le ministre béninois de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Gaston Cossi Dossouhoui, a donné le top, à Grand-Popo, des cérémonies de distribution de kits de semences aux maraîchers bénéficiaires dudit Projet. Il s’agit des bénéficiaires durement affectés par les affres du Coronavirus. La cérémonie a connu la présence des responsables du projet PADMAR, de Word Vegetale Center, des bénéficiaires, du maire de Grand-Popo et du Secrétaire général de la préfecture du Mono, représentant le Préfet. Hier donc, les premiers sinistrés ont témoigné la gouvernance sur parole du développeur-né, le président Patrice Talon, en recevant leurs kits des mains de celui qui coule les larmes de joie des progrès probants réalisés par le chef du Nouveau Départ. « Le gouvernement du président Talon ne sait pas parler pour parler. Il agit et on constate. », a martelé Gaston Cossi Dossouhoui. Il faut dire que l’homme du champ qui concrétise la vision déposée dans le Programme d’ Actions du Gouvernement (PAG) quinquennat 2016-2021 dans le sous-secteur de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, rassure depuis Grand-Popo, au Sud-ouest du Bénin, tous les producteurs agricoles du pays durement affectés par le Coronavirus. Au nom du gouvernement du président Patrice Talon, Gaston Cossi Dossouhoui a remis, ce mardi à Grand-Popo, des kits de semences à 420 producteurs répartis dans 27 communes. 400 kits de huit cultures telles que la tomate, le piment, l’oignon, le gombo, l’amarante (légume communément appelé Fotètè), la morelle (légume communément appelé Gboma), la basilique africaine (légume communément appelé Tchiayo), le crincrin (légume communément appelé Ninnouwi).

« Le gouvernement du président Talon est soucieux de ce que, sans l’agriculture, notre pays sera toujours à la traîne. Le secteur agricole contribue pour près de 25% au produit intérieur brut. Qui est fou pour laisser tomber une pareille opportunité !? »

Gaston Cossi Dossouhoui

Il faut préciser que c’est le fruit de deux structures en partenariat depuis deux ans au Bénin pour booster le développement du maraîchage du pays. Il s’agit notamment de Word Vegetale Bénin, qui s’occupe de la production de semences maraîchères et le Projet d’appui au développement du maraîchage au Bénin (PADMAR). Ces semences provenant donc des stocks existants de ces deux structures constitue un don qui est évalué à 10 millions de francs CFA. Il se traduit comme un appui qui vise à soutenir les producteurs, victimes collatérales de la pandémie du Coronavirus. « Si aujourd’hui, nous abordons la problématique avec les petits producteurs à travers leurs coopératives, l’action de Grand-Popo impacte déjà 230 coopérateurs répartis en 11 coopératives. », a précisé Gaston Cossi Dossouhoui. « Nous avons fixé des critères de sélection des bénéficiaires. Vous devez avoir vécu les affres du Coronavirus. Donc il faut les relancer. », a-t-il ajouté. À en croire le patron du MAEP, les gros producteurs sont aussi considérés par le gouvernement du président Patrice Talon. « Pour les autres producteurs de taille importante, pour assouplir un peu les conséquences du Coronavirus, nous avons mis en jeu 30 milliards pour les aider à aller aux crédits. », a fait savoir Gaston Cossi Dossouhoui. « Le gouvernement du président Talon est soucieux de ce que, sans l’agriculture, notre pays sera toujours à la traîne. Le secteur agricole contribue pour près de 25% au produit intérieur brut. Qui est fou pour laisser tomber une pareille opportunité !? », s’étonne-t-il. Puis il transmet le message moral du chef chantier du développement durable du Bénin. « Au nom du chef de l’État, je vous transmets mes félicitations pour avoir résisté aux conséquences du Coronavirus. Nous sommes une génération résiliente. », a déclaré Gaston Cossi Dossouhoui.

« Merci à tout le gouvernement du président Talon pour les efforts qu’il ne cesse de fournir afin d’améliorer les conditions de vie et de travail des maraîchers du Bénin. »

Mathieu Sahoui

Pour leur part, les maraîchers du Bénin, par la voix du président de leur Fédération nationale des Organisations de maraîchers du Bénin, Mathieu Sahoui, c’est l’occasion d’exprimer leurs remerciements à l’Exécutif béninois. « (…) C’est le lieu de remercier le gouvernement du président Patrice Talon à travers le ministre de l’Agriculture, qui, une fois encore, vole au secours des maraîchers les bras chargés de 400 kits de semences. », a confié Mathieu Sahoui.  « (…) Cet appui va renforcer les heureux bénéficiaires à relever la pente. Nous sommes reconnaissants de tout ce que vous faites (…) », a-t-il reconnu. Autour du chef de la Rupture, c’est une équipe d’hommes et des femmes. « Merci à tout le gouvernement du président Talon pour les efforts qu’il ne cesse de fournir afin d’améliorer les conditions de vie et de travail des maraîchers du Bénin. », a adressé Mathieu Sahoui. Selon le maire et le représentant du Préfet, le gouvernement du président Patrice Talon témoigne le geste d’hier, sa volonté de faire du social. « Car, c’est un geste hautement vital et salvateur », ont-ils relevé. Il est important de souligner que la cérémonie s’est bien déroulée du début jusqu’à la fin dans le respect strict des consignes officielles et surtout des gestes barrières contre la propagation et la contamination du Coronavirus au Bénin.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.