Press "Enter" to skip to content

Nigeria : Patrice Talon soulage les béninois même au-delà des frontières avec 35000 cartes biométriques octroyées aux compatriotes résidant dans le pays

Photo : Le chef de l’État béninois Patrice Talon


Le Gestionnaire-Mandataire de l’Agence Nationale d’Identification des Personnes (ANIP), Cyrille Gougbédji, a rendu publique une concrétisation de la réforme importante et capitale du programme de dématérialisation de l’administration dans le secteur de l’état-civil. Faut-il encore rappeler que l’année dernière, le gouvernement du président Patrice Talon a décidé recenser les béninois résidant au Nigeria. Une chose faite grâce à une opération de recensement menée en décembre 2019. À préciser que 35000 béninois ont été enregistrés au terme de cette opération. Moins d’un an, le chef de la Rupture, le président Patrice Talon, a transformé les problèmes de ses compatriotes vivant au Nigeria en défis et les a relevé. C’est important de le dire. En effet, face aux difficultés des béninois pour circuler au Nigeria, le développeur-né en commun accord avec son équipe gouvernementale, a décidé d’octroyer aux compatriotes la carte d’identité biométrique qui respecte les normes de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à laquelle le Bénin appartient.

« Tous ces 35000 béninois vivant au Nigeria, qui ont participé à l’identification biométrique, seront bénéficiaires de l’acte de naissance sécurisé. »

Cyrille Gougbédji

Eh bien, chose promise, chose due ! En cause, les cartes biométriques des béninois vivant au Nigeria et recensés sont désormais disponibles. C’est bien ce qu’il faut retenir de la sortie médiatique du Gestionnaire-Mandataire de l’Agence Nationale d’Identification des Personnes (ANIP), Cyrille Gougbédji, ce vendredi 21 août, à Cotonou, la capitale économique du Bénin. Devant le conférencier sur la table, 35000 cartes biométriques destinées aux béninois vivants au Nigeria. À entendre le Gestionnaire-Mandataire de l’Agence Nationale d’Identification des Personnes (ANIP), il est à ajouter que les concitoyens du côté d’Abuja bénéficient aussi d’une autre pièce très importante dans la vie d’un être humain. « Tous ces 35000 béninois vivant au Nigeria, qui ont participé à l’identification biométrique, seront bénéficiaires de l’acte de naissance sécurisé. », a précisé Cyrille Gougbédji. Il convient d’indiquer que les cartes seront, dans les heures à venir, envoyées dans les chancelleries afin d’être distribuées au grand bonheur des compatriotes qui piaffent d’impatience d’entrer en possession du sésame.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.