Press "Enter" to skip to content

Présidentielle de 2021 : Un Pasteur suspendu pour avoir suscité la candidature de Patrice Talon

Il va falloir aller loin dans l’interdiction ferme du culte de la personnalité qui s’observe au Bénin. Puisque le béninois est têtu même dans les lieux de culte, un Révérend pasteur de l’église des Assemblées de Dieu vient d’être suspendu de ses fonctions pour avoir appelé le chef de l’État béninois, Patrice Talon, à briguer un deuxième mandat. Pourtant, le samedi 29 août, la présidence de la République a rappelé à l’ordre les mouvements et autres manifestations tous azimuts qui se disent susciter la candidature de l’actuel locataire du Palais de la Marina, le président Patrice Talon, à la présidentielle de l’année prochaine. Ce Révérend pasteur, ancien président du Collectif des Associations des Églises Évangéliques du Bénin (CAEEB) a eu le résultat de son « m’as-tu vu ? » d’obédience politique. Il a juste oublié que le chef de la Rupture n’est pas un « yinwê yindié », mais un homme d’État qui tient le langage de vérité dans un Nouveau Départ du développement durable du Bénin.

Les acteurs de mouvement politique aussi

Responsable d’une église des Assemblées de Dieu au Bénin, il a écopé de deux bonnes années de suspension de ses fonctions de pasteur par le Conseil National de l’Église des Assemblées de Dieu (CNEAD) au Bénin. Son péché : appelé publiquement le président Patrice Talon à se porter candidat pour un deuxième mandat à la tête du Bénin. Certainement, que l’homme de Dieu est totalement stupéfait des progrès inédits du premier quinquennat du développeur-né, le président Patrice Talon qu’il a mélangé politique et religion. Mais c’est sans compter sur la rigueur des textes régissant l’Église des Assemblées de Dieu au Bénin. Malgré la volonté du CNEAD de « regarder dedans » comme ils le disent littéralement au pays, c’est-à-dire assouplir les sanctions, les proches du Révérend pasteur ont obligé le maintien de la sanction de part leurs comportements déplorables et qui restent à désirer. Vivement que la lanière tombe dans la cour des acteurs de mouvement politique. Wait and see !

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.