Press "Enter" to skip to content

France – Coronavirus : Les français ne comprennent pas ce français et demandent ce que ça veut dire à Olivier Véran

Photo : Le ministre français de la Santé, Olivier Véran (D), en conférence de presse, ce jeudi 17 septembre


 « Les cas contacts de cas contacts ne sont pas des cas contacts. » : ça veut dire quoi ? C’est la question qui circule sur toutes les lèvres des français au sujet de ce français formulé par le ministre français de la Santé, Olivier Véran, ce jeudi 17 septembre. En effet, l’autorité sanitaire a tracé hier la feuille de route des prochains jours pour contrer la progression de l’épidémie du Coronavirus. Ainsi, des restrictions d’ici demain samedi 19 septembre à Lyon, Toulouse, peut-être un durcissement à Marseille, en Guadeloupe et à Nice, mais pas d’annonce pour réduire les délais des tests. Justement, cette dernière ville de la France a pris déjà les devants face à l’épidémie du Coronavirus. À Nice donc, fini les apéritifs sur la plage après 20h, les anniversaires aux parcs avec trop d’amis et pas de fêtes des voisins. Christian Estrosi et le préfet des Alpes-Maritimes ont annoncé ce vendredi 18 septembre une batterie de mesures pour endiguer l’épidémie.

Paris a de question et si Porto-Novo avait de réponse…

L’alcool a aussi été « interdit à la vente et à la consommation après 20h » et les bars ou autres débits de boisson seront « fermés de minuit et demi à 06h du matin ». Le match de football Nice-Paris SG se jouera ainsi à huis clos dimanche 20 septembre. Faute d’annonce forte alors même que l’épidémie connaît une recrudescence inquiétante, c’est une petite phrase du ministre qui a particulièrement retenu l’attention de ses compatriotes. « Les cas contacts de cas contacts ne sont pas des cas contacts. », a déclaré Olivier Véran, tentant de clarifier qui est tenu de s’isoler en cas de soupçon d’infection. Si la formulation peut faire sourire, elle en dit long sur la difficulté que rencontrent de nombreux français pour casser les chaînes de transmission et appliquer les mesures de prudence martelées par les autorités de Paris. Et si à Porto-Novo, les béninois tentaient de casser ces chaînes de transition au français. Wait and see !

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.