Press "Enter" to skip to content

Direction de l’OMC : Ngozi Okonjo-Iweala, la candidate de Patrice Talon, soutenue par l’Union Européenne

Photo : Le chef de l’État béninois Patrice Talon (D) et la candidate nigériane Ngozi Okonjo-Iweala (G)


Depuis l’ouverture de la course à la Direction Générale de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), l’ancienne ministre nigériane des Affaires Étrangères et des Finances, ne cesse d’avoir de soutien chaque jour que Dieu fait. Après celui du chef de l’État béninois, Patrice Talon, et de l’Union Africaine (UA), ainsi que de plusieurs hautes personnalités africaines et européennes, Ngozi Okonjo-Iweala vient d’avoir un autre soutien et pas les moindres. Eh bien, l’Union Européenne (UE) vient d’apporter son soutien à la nigériane pour le poste de Directrice Générale de l’OMC. En effet, ce lundi 26 octobre, les États membres du vieux continent se sont finalement convenus à un consensus sur la candidature de l’africaine de l’Ouest.

27 pays de l’UE pour objectif commun

Il est important de souligner qu’à travers ce soutien de taille, l’ex-N°2 de la Banque Mondiale est de plus en plus proche du premier siège de l’instance de régulation du commerce mondiale. Notons qu’en face du choix du locataire d’Aso Rock, à Abuja, le président Muhammadu Buhari, se trouve la sud-coréenne Yoo Myung-hee, dans le dernier tour du processus de sélection. Ce soutien des 27 pays de l’UE intervient donc à un moment très précieux pour l’économiste nigériane, Ngozi Okonjo-Iweala, âgée de 66 ans, où l’objectif commun de tous ces soutiens est de permettre à l’Afrique d’occuper pour la première fois, la direction de l’Organisation qui régente le commerce international depuis un quart de siècle.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.