Press "Enter" to skip to content

Installations électriques intérieures : Dona Jean-Claude Houssou lance officiellement la formation nationale de renforcement de capacité de 1000 électriciens-bâtiments

Photo : Le ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou (M), et à sa gauche la Chargée d’Affaires de la délégation de l’UE au Bénin, Véronique Janssen, à Abomey-Calavi, vendredi 30 octobre


« Réalisation des installations électriques en conformité aux normes ». Tel est le thème de la formation de renforcement de capacité des installateurs électriciens-bâtiments aux normes de réalisation des installations électriques intérieures. Cette formation, dont l’objectif est de redonner les moyens aux différents acteurs du secteur de l’énergie aux fins de leur permettre de jouer convenablement leur rôle pour l’efficacité énergétique, a été lancée fin de la semaine dernière. Placée sous l’autorité du ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou, la cérémonie du lancement officielle a connu la présence des membres du cabinet Ministère de l’Énergie (ME), de la représentante de l’Union Européenne (UE) au Bénin, et du Coordonnateur du Programme d’appui institutionnel et de Renforcement des Capacités des Acteurs du Secteur de l’Énergie au Bénin (RECASEB). Elle a notamment connu la présence des principaux bénéficiaires de la formation à savoir, les artisans électriciens-bâtiment. Elle a eu pour cadre, vendredi 30 octobre, les locaux de l’École Supérieure des Métiers des Énergies Renouvelables (ESMER), à Abomey-Calavi, dans le département de l’Atlantique, au Sud du Bénin. Il faut dire que c’est un lancement officiel d’une série de formation national des artisans électriciens-bâtiment. Ces derniers, ils sont au total mille (1000) repartis sur toute l’étendue du territoire béninois. « Les sessions de formation permettront aux installateurs électriciens-bâtiment de toucher du doigt la réalité des choses en matière de risques électriques, de manière plus méthodique et encore plus professionnel, d’apprendre à identifier les causes de ces risques et à les éviter ou en mitiger les conséquences par la mise en place de dispositif de protection adéquats et l’utilisation des matériels électriques appropriés. », a fait savoir Dona Jean-Claude Houssou. À en croire les responsables du CONTROLEC, former les artisans électriciens permet d’apporter un appui bien important à l’agence. Rappelons qu’elle a pour mission d’œuvrer pour la sécurité et la qualité des installations électriques dans le bâtiment en vue de prévenir les accidents et catastrophes d’origine électrique au Bénin.

« L’Union européenne se réjouit de pouvoir contribuer à la création d’une offre de formations ciblées et adaptées aux besoins de l’économie béninoise. »

Véronique Janssen

Selon le Coordonnateur du projet RECASEB, les retombées de ladite formation sont également économiques pour les bénéficiaires. « Cette formation permettra aux artisans électriciens concernés, d’améliorer leur compétence et de ce faire, consolider leur notoriété auprès de leurs usagers-clients avec une répercussion certaine sur leur revenu. », a soutenu Florent Whannou. Il faut préciser que la formation est financée grâce à l’ambiance de coopération et de bonnes relations entre la République du Bénin et l’Union Européenne (UE). C’est dans ce cadre que la Chargée d’Affaires de la délégation de l’UE au Bénin partage l’attention du patron de celui qui concrétise méthodiquement la volonté du chef du gouvernement béninois, le président Patrice Talon, dans le secteur de l’énergie. « Monsieur le Ministre de l’Énergie, je sais que le thème du renforcement des capacités vous tient particulièrement à cour, et je vous assure que cette attention particulière est partagée. », a déclaré Véronique Janssen. Selon le Partenaire Technique et Financier (PTF), c’est une joie de contribuer à l’existence de cette formation dont l’ambition désormais est d’élargir la liste de bénéficiaires. « L’Union européenne se réjouit de pouvoir contribuer à la création d’une offre de formations ciblées et adaptées aux besoins de l’économie béninoise. », a exprimé Véronique Janssen. Il convient de noter que pour le compte de ce lancement procédé officiellement par le ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou, plus de 50 sessions de formation en théorie et pratique pour les 1000 installateurs électriciens-bâtiments. Elles sont prévues pour durer six (06) mois dans les 12 départements du Bénin. Indiquons qu’une photo de famille prise dans le respect strict des consignes officielles et surtout des gestes barrières pour lutter contre la propagation et la contamination du Coronavirus au Bénin, a marqué la fin de la cérémonie du lancement officielle.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.