Press "Enter" to skip to content

Enseignements maternel et primaire : Salimane Karimou annule un concours d’octobre 2020

Photo : Le ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane Karimou


Pas de demie mesure en grammaire. Salimane Karimou, digne fils de Sakété, une commune du département du Plateau, au Sud-est du Bénin, dans les pas indiqués par son chef, le président Patrice Talon, ne connaît pas de fraude mineure ni majeure. C’est la principale explication que l’on peut retenir de l’annulation des résultats du Concours probatoire pour l’obtention du Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Conseiller Pédagogique (CAFCP), session d’octobre 2020. Il faut simplement noter que le ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane Karimou, a pris courageusement cette décision ce vendredi 8 janvier. Une copie de la décision de l’autorité ministérielle, référencée ANNEE 2021 N°016/MEMP/DC/SGM/CTJ/DAF/DEC/SP signée par Salimane Karimou ce vendredi 8 janvier, est parvenue à la rédaction differenceinfobenin.com du Groupe de presse DIFFÉRENCE et celle du journal quotidien « DIFFÉRENCE INFO » ce jour. La décision a été prise au Cabinet du MEMP, à Porto-Novo, la capitale du Bénin.

La fraude, l’IGM instruit


Ladite décision pointe du doigt la fraude. Il faut préciser que selon le document administratif, l’Inspecteur Général du Ministère (IGM) a été instruit de poursuivre les investigations relatives à la fraude lors de ce Concours probatoire pour l’obtention du Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Conseiller Pédagogique (CAFCP), session d’octobre 2020. Il convient de relever que cet acte courageux posé par le patron du Ministère des Enseignements Maternel et Primaire (MEMP), est le premier concours d’État annulé sous la gouvernance de la Rupture en cette nouvelle année 2021, et ce, au bout de la toute première semaine du Nouvel An. À rappeler qu’en fin de l’année 2020, le chef de l’État béninois, Patrice Talon, avait annulé un concours visant à recruter des magistrats au profit du Ministère de la Justice et de la Législation (MJL). Il urge d’indiquer que non seulement le concours a été annulé, mais son annulation a déposé des têtes derrière les barreaux. Cliquer ici pour lire l’intégralité de la décision du MEMP, Salimane Karimou

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.