Press "Enter" to skip to content

Bénin – Coronavirus : L’Union Européenne, avec 46,56 millions d’euros, appuie le Bénin dans ses efforts

Photo : Le ministre béninois de l’Économie et des Finances, Romuald Wagdani (D) et l’Ambassadrice, Cheffe de la Délégation de l’Union Européenne au Bénin, Sylvia Hartleif (G), à Cotonou, ce mercredi 20 janvier


C’est un deuxième appui important pour le Bénin dans la lutte contre la pandémie de Coronavirus. Dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire liée au Coronavirus, le pays a mobilisé auprès de l’Union Européenne à travers sa délégation au Bénin, une importante somme. La cérémonie consacrée à la remise de chèque au gouvernement béninois, s’est déroulée ce mercredi 20 janvier. Le cadre idéal était le Ministère de l’Économie et des Finances (MEF), à Cotonou, la capitale économique du pays. Elle a connu la présence des deux parties conduites notamment par le ministre béninois de l’Économie et des Finances, Romuald Wagdani pour le gouvernement du Bénin et l’Ambassadrice, Cheffe de la Délégation de l’Union Européenne au Bénin, Sylvia Hartleif, pour l’UE.

56, 5 millions d’euros alloués au Bénin en 2020 

Après donc le premier soutien de 10 millions d’euros octroyé au Bénin en juin dernier, portant à 56, 5 millions d’euros les fonds alloués par l’Union Européenne au Bénin en 2020, le Partenaire Technique Financier (PTF) vient de mettre à disposition du pays que dirige le président Patrice Talon, un montant de 46,56 millions d’euros, soit environ 30,5 milliards Francs Cfa. Il est à souligner que ces fonds permettront d’appuyer les efforts du gouvernement de la Rupture dans le combat de relever les défis sanitaires et socio-économiques causés par la pandémie de Coronavirus. Un appui qui sera plus orienté, notamment vers les personnes les plus vulnérables. C’est aussi, il faut l’indiquer, une manière pour l’UE de soutenir les réformes économiques du gouvernement du Nouveau Départ afin que ce dernier puisse poursuivre son Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) pour le développement durable du Bénin, surtout dans la veille au maintien de sa stabilité macroéconomique.

« Cette gestion est impressionnante et se reflète dans une bonne maîtrise de l’épidémie au niveau national. »

Sylvia Hartleif

Il faut noter la gestion du gouvernement du Bénin de la crise sanitaire mondiale causée par le Coronavirus qui est reconnue par l’Union Européenne. L’Ambassadrice, Cheffe de la Délégation de l’Union Européenne au Bénin, a apprécié cette gestion avec un satisfecit adressé au gouvernement du président Patrice Talon. Elle a souligné cela par des mesures précoces et fortes, mais pragmatiques et adaptés au contexte. « Cette gestion est impressionnante et se reflète dans une bonne maîtrise de l’épidémie au niveau national. », a déclaré Sylvia Hartleif en procédant à la remise du chèque. Du côté du bénéficiaire, le ministre béninois de l’Économie et des Finances a, au non du chef du gouvernement, le président Patrice Talon, exprimé toute la gratitude du gouvernement du Bénin, aux autorités de l’Union Européenne. Ceci « pour cet appui financier et les flexibilités offertes dans le cadre de la gestion de la pandémie ». Selon l’argentier National, cette réponse a permis « d’augmenter et de sécuriser les montants mobilisés en anticipant sur certains paiements et en aménageant trois programmes d’appui budgétaire mis en œuvre dans des domaines d’action définis avec le gouvernement du Bénin. ».

« Cette prise de fonction ouvre une nouvelle ère qui permettra non seulement de renforcer les acquis de la coopération, mais aussi d’intensifier le dialogue et d’ouvrir des chantiers nouveaux d’intérêt mutuel dans le cadre de l’accord post Cotonou. »

Romuald Wadagni

Romuald Wadagni met en effet l’accent sur :

  1. la promotion de la bonne gouvernance ;
  2. le soutien au développement durable du secteur agricole, et enfin
  3. l’appui au développement territorial.

Pour le N°1 du MEF, le virement de ces ressources au profit du budget national du Bénin, témoigne de la qualité du partenariat de longue date qui lie les deux parties. Ce partenariat est plus renforcé dans un contexte particulier marqué par la prise de fonction du successeur d’Olivier Nette à la tête de la Délégation de l’Union Européenne au Bénin et qui intervient surtout dans le cadre de l’accord post Cotonou. « Cette prise de fonction ouvre une nouvelle ère qui permettra non seulement de renforcer les acquis de la coopération, mais aussi d’intensifier le dialogue et d’ouvrir des chantiers nouveaux d’intérêt mutuel dans le cadre de l’accord post Cotonou. », a confié Romuald Wadagni.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.