Press "Enter" to skip to content

États-Unis : Joe Biden attaque une réforme de la Cour suprême

Photo : La Cour suprême américaine, protégés par des barrières de sécurité, le 21 mars, à Washington


Le président américain, Joe Biden, pose les premiers jalons d’une possible réforme de la Cour suprême des États-Unis d’Amérique. En effet, le président démocrate a signé hier, vendredi 9 avril, un décret mettant en place une commission d’experts sur une réforme du temple du droit américain, ancré solidement du côté conservateur depuis les nominations de son prédécesseur, Donald Trump. Un acte du 46ème président des États-Unis d’Amérique qui ne passera pas sans commentaire du côté des républicains qui l’accusent de vouloir attaquer cette puissante institution, responsable aux États-Unis de trancher les plus grandes questions de société. « Tentative de radicaliser la Cour suprême et attaque directe contre la justice. », critiquent les républicains. Il faut dire que la Commission, composée d’experts démocrates et républicains, se penchera sur les aspects les plus sensibles d’une éventuelle réforme de la puissante institution à majorité conservatrice.

Six (06) mois pour rendre ses préconisations

Il s’agira notamment de la durée du mandat de ses membres, leur nombre, la façon dont l’institution sélectionne les affaires sur lesquelles elle statue, ses règles et ses pratiques. Ladite Commission aura six (06) mois pour rendre ses préconisations. Installée par Joe Biden, elle sera co-présidée par Bob Bauer et Cristina Rodriguez, deux éminents professeurs de droit. Rappelons que Bob Bauer avait conseillé Joe Biden pendant sa campagne. Il faut noter que la Cour suprême des États-Unis d’Amérique compte actuellement six (06) juges conservateurs, dont trois (03) ont été désignés par l’ex-président républicain, Donald Trump. Compétente aux États-Unis de trancher nombreux sujets de société comme l’accès à l’avortement ou les droits des minorités sexuelles, la puissante institution compte neuf (09) magistrats nommés à vie. Ils sont désignés par le président des États-Unis et doivent être confirmés par le Sénat.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.