Press "Enter" to skip to content

Gouvernement Talon 2 : Imperturbable 23 collaborateurs de Patrice Talon pour maintenir la Rupture et le Nouveau Départ

Photo : L’album photo des membres du nouveau gouvernement du président béninois, Patrice Talon


La rédaction differenceinfobenin.com et celle du journal quotidien « Différence Info » du Groupe de presse « DIFFÉRENCE » prouvent toujours que les rédactions sont ensembles, mais différemment sur le chemin de l’information qui fait la différence au Bénin. Inutile de rappeler qu’à la veille de la publication du nouveau gouvernement du président béninois, Patrice Talon, gouvernement Talon 2, ces dernières ont affirmé sans ambages que le président réélu ne va pas opérer de grands changements. Eh bien, c’est confirmé ce jour. Il faut simplement retenir que la nouvelle équipe gouvernementale du locataire du Palais de la Marina, à Cotonou, la capitale économique du Bénin, est composée de 23 membres. On y note un peu de mouvement avec la colonne vertébrale gouvernementale très relevée pour maintenir la Rupture et le Nouveau Départ au Bénin. Le corps du gouvernement Talon 2 présente une tête bien connue, mais plus peignée et aussi relevée pour surtout montrer la beauté et le savoir gérer des affaires publiques d’un collaborateur exécutif du chef du gouvernement. Il s’agit du jeune Romual Wadagni. À la tête du Ministère de l’Économie et des Finances (MEF), il y reste avec un autre galon : Ministre d’État. À en croire l’album photo des membres du nouveau gouvernement du président Patrice Talon (image à la Une), acté par décret N° 2021-257 du 25 mai 2021 portant composition du Gouvernement, le désormais Ministre d’État, chargé de l’Économie et des Finances, est placé juste derrière Abdoulaye Bio-Tchané. Ce dernier garde toujours son titre du Ministre d’État, mais n’est plus chargé du Plan, plutôt désormais du Développement et de la Coordination de l’Action Gouvernementale. Cette nouvelle fonction, Coordination de l’Action Gouvernementale qui a été retirée à Pascal Irénée Koukpaki, qui marque son absence dans la liste des membres du gouvernement du Bénin pour le compte du deuxième mandat du président Patrice Talon.

De nouvelles têtes, mais personne pour nous défendre auprès du gouvernement ?

Le reste des membres du corps est légèrement modifié avec le bras de l’Intérieur qui est confié au Dr Alassane Séïdou, désormais Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, qui laisse localement son précédent poste à Raphaèl Akotègnon. Ce fidèle de Me Adrien Houngbédji, seul ancien président à avoir dirigé trois fois (avril 1991 – mars 1995 ; avril 1999 – avril 2003 et mai 2015 – mai 2019) l’Assemblée nationale du Bénin et ancien Premier ministre (1996 – 1998), fait sa toute première entrée dans une équipe gouvernementale. L’ancien parlementaire béninois, Raphaèl Akotègnon, est donc le nouveau patron du Ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale. Tout comme Sacca Lafia est éjecté, mais avec une grande confiance à lui placé pour présider la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA), Thomas Mahougnon Kakpo aussi est sorti du gouvernement. Le Professeur a laissé sa place à une nouvelle tête en la personne de Kouaro Yves Chabi, qui pour sa première expérience exécutive, dirige le Ministère des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle. Rien d’autres à signaler sur la nomenclature du gouvernement Talon 2, sauf l’absence du Ministère de la Communication qui plaide pour nous les Hommes du quatrième (4ème) Pouvoir auprès du premier (1er) Pouvoir. Me Alain Sourou Orounla, est parti de ce ministère sans précédent !   Qui est notre tutelle ? Qui pour nous défendre auprès du gouvernement ? Seule le chef du gouvernement béninois, le président Patrice Talon pourra nous répondre. Il convient d’indiquer que la question suspendue dans l’article précédent a trouvé de réponse : Oswald Homéky est bien maintenu à la tête du Ministère des Sports. Devant lui, la qualification consécutive des Écureuils du Bénin à la deuxième phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football à 24 formats au Cameroun l’année prochaine, est le premier et grand chantier qui se pointe, et ce, dès le mois prochain en terre étrangère à Freetown en Sierra Léone. Good luck !

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.