Press "Enter" to skip to content

Police Républicaine : 600 nouveaux agents renforcent l’effectif des flics

Photo : Les nouveaux agents de la Police Républicaine, à Porto-Novo, ce jeudi 8 juillet


Renforcer l’effectif des Forces de sécurité publique au Bénin, notamment aider la Police Républicaine à assurer convenablement sa mission de sécurisation des biens et des personnes. C’est bien-là l’esprit dans lequel 600 nouveaux agents de la Police Républicaine ont reçu leur parchemin de fin de formation ce jeudi 8 juillet à l’École Nationale des Brigadiers et Agents de Police, à Porto-Novo, la capitale béninoise. Un vrai souci du gouvernement du président Patrice Talon qui vient ainsi de prendre corps. Il faut dire que pour s’aguerrir au métier de la Police, les nouveaux flics ont d’abord reçu une formation militaire commune de base d’une durée de trois (03) mois suivie d’une formation pratique de neuf (09) mois. Lesquelles formations au cours desquelles ils ont acquis les savoirs, savoir-faire et savoir-être de la Police qui sont en adéquation avec les exigences du moment. Quelques démonstrations professionnelles non seulement sécuritaires, mais aussi et surtout spectaculaires ont été faites pour rassurer le peuple représenté par un parterre de population lors de la cérémonie officielle de la sortie des nouveaux fonctionnaires de la Police qui a connu la présence des hautes autorités en charge de la sécurité publique au Bénin.

« La sécurité est le gage du développement et du fondement des libertés publiques. »

Alassane Séïdou

Des démonstrations portant sur l’interpellation d’un individu suspect et sur l’interpellation de deux individus dangereux à bord de leur véhicule, à la joie du Directeur Général de la Police Républicaine. « Ces nouveaux agents sauront mériter la confiance du peuple. », a affirmé Soumaïla Allabi Yaya. Son patron hiérarchique trouve le moment solennel très important dans la vie de la Police Républicaine. Le ministre béninois de l’Intérieur et de la Sécurité Publique dépose deux points au cœur des nouveaux fonctionnaires de l’État dans le secteur de la sécurité. « La sécurité est le gage du développement et du fondement des libertés publiques. », a indiqué Dr Alassane Séïdou. Le seul ministre béninois à avoir à faire quatre postes ministériels dans le Gouvernement Talon 1 et 2, est allé encore plus loin dans son indication. « C’est pourquoi le président de la République Monsieur Patrice Talon a fait d’elle la première des priorités », a publiquement confié Dr Alassane Séïdou. Pour les nouveaux agents de la Police Républicaine, par la voix de leur porte-parole, ils ont promis « mettre scrupuleusement en application les enseignements reçus lors de leur formation ». Ceci, soulignent-ils, pour véritablement servir la Nation.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.