Press "Enter" to skip to content

PAEFE : Salimane Karimou rassure les PTF de la réussite de la Phase 3, extension nationale de l’expérience « Barka »

Photo : Le ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane Karimou, à Natitingou, ce vendredi 26 novembre 


Alors qu’il venait de rendre plus assuré le président Patrice Talon dans son engagement pour le second quinquennat de sa gouvernance. Le ministre des Enseignements Maternel et Primaire était, au lendemain, sur un autre terrain dans le même secteur de l’Éducation. En effet, ce vendredi 26 novembre, Salimane Karimou était présent au Centre pastoral Mgr Nicolas Okioh, à Natitingou, au Nord-ouest du Bénin, pour présider en présence des Partenaires Techniques et Financiers (PTF), la cérémonie de lancement officiel de la Phase 3 du Programme d’Appui à l’Éducation et à la Formation des Enfants Exclus du système éducatif formel (PAEFE). Comme on peut bien le lire dans la définition du Programme, c’est justement pour ne plus jamais entendre parler des enfants exclus du système éducatif, que le gouvernement du Bénin, avec l’appui des Partenaires Techniques et Financiers (PTF), à élaboré le PAEFE. Vision ? Rendre disponibles et accessibles à toutes les régions du Bénin, une éducation équitable, inclusive et de qualité, une diversité d’ordre éducatif qui s’adresse à toutes les catégories d’enfants sans exclusive ni discrimination de sexe ou de statut social.

« Aujourd’hui, grâce à ce programme, ce sont plus de 10 mille enfants qui sont sortis des ténèbres de l’ignorance pour la lumière du savoir, du savoir-faire et même du savoir vivre en 10 ans d’expérimentation du PAEFE. »

Nadine Oké

Les résultats donnent raison à cette initiative socialement louable. La Coordonnatrice du programme ne dira pas le contraire. « Aujourd’hui, grâce à ce programme, ce sont plus de 10 mille enfants qui sont sortis des ténèbres de l’ignorance pour la lumière du savoir, du savoir-faire, et même du savoir vivre en 10 ans d’expérimentation du PAEFE. », a déclaré Nadine Oké, remerciant la Coopération Suisse qui appuie financièrement la formation suivie par le Consortium HELVETAS et SOLIDAR Suisse. Du côté des PTF à travers leur cheffe de file, la Représentante résidente de l’UNICEF au Bénin, et de la Directrice résidente de la Coopération Suisse au Bénin, c’est la satisfaction totale. Djènabou Mahondé et Élisabeth Marie Adeline Pitteloud Amandes, affirment être convaincues de ce que l’extension du modèle de l’expérience « Barka » dans les départements de l’Atacora et de la Donga connaîtra un grand succès. Cette extension, selon elles, à pour socle, de solides expériences et de fondation. « Ce sont les résultats encourageants de la phase 1 qui leur ont permis d’étendre le programme au département de l’Alibori au cours de la phase 2. », a particulièrement rappelé Elisabeth Marie Adéline Pitteloud Amandes.

« Je peux d’ores et déjà vous rassurer que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour la réussite du Programme. »

Salimane Karimou

Le chef de file des ministres en charge de l’éducation au Bénin, après avoir religieusement noté ces témoignages des PTF, a, de vive voix, rassuré de la disponibilité du gouvernement pour une parfaite réussite du PAEFE qui vient d’être lancé. « Tout en ayant pleine conscience des défis qui sont les nôtres pour conduire à bien cette 3ème phase du PAEFE, je reste également confiant qu’ensemble, nous y arriverons. », a fait savoir Salimane Karimou. Le ministre des Enseignements Maternel et Primaire persiste sur l’assurance de l’exécutif béninois pour encore plus de résultats probants au terme du PAEFE Phase 3. « Je peux d’ores et déjà vous rassurer que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour la réussite du Programme. », a signé Salimane Karimou. Digne fils de Sakété, dans le département du Plateau, au Sud-est du Bénin, ne blague pas avec les marques les valeurs morales. À l’image de son chef, Salimane Karimou a exprimé la reconnaissance et la gratitude de tout le peuple béninois aux plus hautes autorités de la Confédération Suisse. Une expression à l’égard du bureau de la Coopération Suisse au Bénin dont leur engagement aux côtés du Bénin à travers le PAEFE est très déterminant pour l’épanouissement des jeunes adolescents et leur préparation à la vie active d’adulte mature et responsable pour l’intérêt supérieur du Bénin.

Cette assurance, appuyée de gratitude du patron du Ministère des Enseignements Maternel et Primaire (MEMP) a été exprimée en présence des autorités locales aux premières loges de la réussite de du PAEFE Phase 3. C’est ainsi que le maire de première citoyenne du département de Natitingou et sa patronne, la préfète de l’Atacora, au Nord-ouest du Bénin, ont trouvé les mots qu’il faut pour adresser au locataire de la Marina, à Cotonou, la capitale du pays. Taté Ouindéyama et Lydie Déré Chabi Nah, ont salué la détermination et le leadership du chef de l’État Patrice Talon, en remerciant les PTF pour leur assistance permanente dans cet important secteur du développement durable du Bénin. Il convient de rappeler que rendre disponibles des offres d’éducation et de formation adaptées aux réalités socioéconomiques du milieu pour les enfants de 9 à 15 ans exclus du système éducatif formel et qui servent de modèle au niveau national, est le principal objectif du Programme d’Appui à l’Éducation et à la Formation des Enfants Exclus du système éducatif formel (PAEFE). 2011 à 2015 a été la phase expérimentale au Bénin.

Be First to Comment

Laisser un commentaire