Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Barrages Qatar 2022 : Oui Fatshi, la FIFA confirme la qualification de la RDC, le Bénin paye sa nonchalance

Photo : Le président rd-congolais, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, et le capitaine des Léopards, Dieumerci Mbokani, lors d’un déjeuner à Kinshasa organisé en prévision du match RDC-Bénin, le samedi 13 novembre


Très attendue, la décision de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) dans l’affaire des matchs Afrique du Sud – Ghana et République Démocratique du Congo (RDC) – Bénin, joués le dimanche 14 novembre pour la 6ème journée de la phase de poule, mais qui ont été émaillés de plusieurs réserves, est tombée. Cette décision, qui vient d’être rendue, il y a quelques minutes, n’est pas favorable pour les plaignants sud-africain et béninois qui avaient déposé plainte auprès de la FIFA. L’instance chargée de gérer le football mondial a finalement déclaré en début de cette après-midi, irrecevable les deux plaintes.

Problème ? Le rejet de la FIFA est basé sur la forme et non le fond. En effet, la FIFA signale que son « Code de discipline » et « le règlement de la Coupe du monde 2022 » exigent que « les réserves soient déposées dans les deux (02) heures qui suivent la fin d’un match par écrit et confirmer dans les vingt-quatre (24) heures par mail auprès de la Commission de discipline ». Rappelons que pour l’affaire qui nous concerne, le match RDC – Bénin a été joué le dimanche 14 novembre au stade des Martyrs à Kinshasa, la capitale rd-congolaise, et la Fédération Béninoise de Football (FBF) avait déposé sa plainte le lundi 15 novembre. Quelle nonchalance !

« Vous êtes des outsiders parmi les qualifiés. »

FIFA – CAF

Porto-Novo saisissait la FIFA sur deux réserves : l’arbitrage du gabonais Éric Otogo-Castane, et l’irrégularité commise par le staff de la sélection rd-congolaise à travers le sélectionneur Hector Cuper. Faut-il souligner aussi que le rejet de la plainte du Bénin a été renforcé par le rapport du commissaire au match qui a monté un bon dossier pour balayer et démentir catégoriquement les accusations de la FBF sur la Fédération Congolaise de Football (FéCoFa). Au regard des exigences de la FIFA supra-mentionnées, la plainte du Bénin a été purement et simplement rejetée d’après un communiqué de la FIFA publié ce vendredi 3 décembre, confirmant ainsi la qualification des Léopards de la RDC pour les barrages qualificatifs à la Coupe du monde Qatar 2022. Il convient de noter que le verdict de la FIFA est rendu au lendemain d’une réunion tripartite (FIFA – CAF – FéCoFa), comme on peut voir sur les images ci-dessous, au terme de laquelle la FIFA et la CAF ont félicité la FéCoFa pour la qualification des Léopards aux barrages. « Vous êtes des outsiders parmi les qualifiés. », ont-elles soutenu. Quelle diplomatie sportive, footballistique notamment !

Ce qui est bien clair plus que l’eau de roche que les autorités rd-congolaises jusqu’au chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, ont gagné le match RDC – Bénin par tous les moyens. C’est ça, être un dirigeant ! Chapeau Monsieur « Fatshi » !

La rédaction differenceinfobenin.com et celle du journal quotidien « Différence Info » du Groupe de presse « DIFFÉRENCE » sont en mode Wait and see pour votre promesse d’en cas de qualification finale au Mondial Qatar 2022, à savoir décorer les Léopards comme en 1974. C’était bien l’année de l’unique participation de l’équipe nationale de football de la RDC à une phase finale de la plus grande et prestigieuse compétition planétaire du football : la Coupe du monde. Mais croisez bien les doigts jusqu’au samedi 18 décembre prochain, pour le tirage au sort prévu à Doha qui donnera l’affiche des différentes ultimes doubles confrontations des vendredi 24 et samedi 25 mars 2022 qui se dérouleront probablement au Qatar.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.