Press "Enter" to skip to content

Enseignements Maternel et Primaire : Salimane Karimou pointe du doigt le fruit de la bonne coopération du Bénin et des PTF

 Photo : Le ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane Karimou, sur le terrain, ce mardi 14 décembre


Une chose est d’élaborer ou d’initier les projets, et l’autre est de quantifier le fruit de la réalisation de ces projets. C’est que la rédaction differenceinfobenin.com et celle du journal quotidien « Différence Info » du Groupe de presse « DIFFÉRENCE » a compris de la sortie du ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane Karimou. Le patron du Ministère des Enseignements Maternel et Primaire (MEMP), est sorti des quatre murs de son bureau, à Porto-Novo, la capitale du Bénin, pour aller sur le terrain. Objectif ? Faire le constat de l’impact des projets portés par les PTF dans les établissements scolaires sur toute l’étendue du territoire béninois dans le sous-secteur de l’enseignement maternel et primaire. Dans ce cadre, le chef de file des ministres en charge de l’Éducation au Bénin, est dans deux départements du pays, ce jour, mardi 14 décembre. Sous les yeux des principaux partenaires de ce secteur éducatif, à savoir Plan International Bénin, l’UNICEF, le Programme Alimentaire Mondiale (PAM), ONG Aide et Action, l’œil du gouvernement béninois est allé dans les départements du Couffo et du Zou.

2 départements, 4 écoles

Dans ces deux départements respectivement situés à l’Ouest et au Centre du pays, à travers une visite dans des établissements scolaires, l’autorité exécutive a pu constater les réalisations effectuées par les PTF intervenants dans ce secteur placé sous sa responsabilité par le président Patrice Talon. Inutile de rappeler que grâce à la politique de développement durable du dirigeant béninois, exposée dans le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG), qui a reçu le soutien financier des PTF que l’État béninois a enregistré des progrès probants. Lesquels indiquent sur le terrain, la réalisation des infrastructures dont les résultats sur la qualité de l’apprentissage sont sans précédent, à l’image des quatre (04) établissements scolaires visités par la délégation ministérielle. On note à cet effet, dans le département du Couffo, précisément dans la commune de Klouékanmè, le Complexe Scolaire Tchikpè, dans l’arrondissement de Tchikpè, et l’EPP Komè, dans l’arrondissement de Hongnin. Quittant l’Ouest pour le Centre du Bénin, on note également dans la commune de Zogbodomey, département du Zou, les Écoles Primaires Publiques (EPP) Djihizidé et Dénou-Lissezin. Aucune de ces réalisations n’a échappé à la visite du MEMP.

« Leurs engagements et accompagnements à travers les diverses actions dont l’impact est visible sur le terrain. »

Porto-Novo

Les cantines scolaires, les kits scolaires, la construction et l’électrification des salles de classe, les boutiques scolaires, …etc, sont les branches de ces différentes réalisations effectuées par les PTF dans les écoles qui ont été marquées étape par étape. Très satisfait, le ministre Salimane Karimou a salué et félicité les Partenaires Techniques et Financiers pour « leurs engagements et accompagnements à travers les diverses actions dont l’impact est visible sur le terrain ». Il urge de souligner que toutes ces actions conjuguées ne sont pas restées sans d’impact positif non seulement sur l’amélioration du taux de scolarisation, mais sur le taux de rétention scolaire, et surtout sur le taux de réussite des enfants dans les écoles béninoises. Notamment dans celles visitées ce jour par le gouvernement en présence des autorités communo-municipales et départementales aux côtés des acteurs éducatifs locaux qui approuvent à l’unanime, la satisfaction du N°1 du MEMP. Toute chose qui motive les écoliers et qui les inspire à des innovations, marque de leur implication directe dans la gestion désormais de leur établissement.

Le « Gouvernement Scolaire »

Pour ce faire, les apprenants ont mis en place dans leur école, le « GS », entendez le « Gouvernement Scolaire », avec à sa tête un Premier Ministre. Cette innovation ou engagement des apprenants dans la chose éducative, a expliqué l’invitation du premier écolier de la classe du gouvernement Talon 2. « Je voudrais inviter l’ensemble des acteurs de l’éducation, notamment ceux à la base, à entretenir ces réalisations afin que les diverses actions soient durables pour les bénéficiaires que sont les élèves. », a lancé Salimane Karimou avant de reprendre la route du Sud-Bénin, pour retrouver la capitale béninoise.

Be First to Comment

Laisser un commentaire