Press "Enter" to skip to content

MCA-Bénin 2 : La dernière Session ordinaire (25ème) de 2021, une année au-delà de l’accomplissement de simples décisions statuaires

Photo : Le PCA du MCA-Bénin 2, Abdoulaye Bio-Tchané (M), le CN du MCA-Bénin 2, Gabriel Dégbègni (G) et le Directeur Résident du MCC au Bénin, Christopher Broughton (D), à Cotonou, ce mardi 21 décembre


Les réveillons de Noël et du Nouvel An s’approchent à grands pas. L’année 2021 s’achève, avec au bout des douze mois, un bilan, quelles qu’en soient les difficultés rencontrées ensemble, mais différemment. Au Millennium Challenge Account pour le deuxième Programme du Bénin (MCA-Bénin 2), c’est déjà la fin des Sessions ordinaires du Conseil d’Administration (CA). En effet, les Administrateurs ont tenu la 25ème Session ordinaire de l’institution, ce jour. À Cotonou, la capitale économique du Bénin, ce mardi 21 décembre a marqué les dernières assises en Session ordinaire pour les membres du CA/MCA-Bénin 2 pour le compte de quatrième année d’entrer en vigueur du deuxième Programme du Compact du Millennium Challenge Corporation (MCC) exclusivement consacré au secteur de l’Énergie dans le pays. D’abord, il faut dire que si ce jour a été la fin des assises de 2021 pour certains membres du CA/MCA-Bénin 2, il était celui du début de la participation des assises pour d’autres, notamment pour la successeure de la feue Jeanne Josette Acacha à la tête de la Direction de Cabinet du ministre Didier José Tonato. « Je voudrais avec enthousiasme, saluer la présence de la nouvelle Directrice de Cabinet du Ministre du Cadre de Vie et du Développement Durable, Madame Jeanne Adanbiokou Akakpo qui participe pour la première fois aux assises du Conseil d’Administration de MCA-Bénin 2. », a souhaité le Coordinateur National (CN) du MCA-Bénin 2, Gabriel Dégbègni qui sera renchéri par le Président du Conseil d’Administration (PCA) du MCA-Bénin 2. « En notre nom à tous, je lui souhaite la bienvenue parmi nous. », a exprimé Abdoulaye Bio Tchané.

« C’est [encore] pour moi une occasion pour rendre hommage à Mme Acacha qui a laissé dans ce Conseil un souvenir inoubliable par son professionnalisme. »

Abdoulaye Bio Tchané

La nouvelle Administratrice du MCA-Bénin 2 a pu noter au même moment que la rédaction differenceinfobenin.com et celle du journal quotidien « Différence Info » du Groupe de presse « DIFFÉRENCE » ce que l’année 2021 a été pour le Conseil dans lequel elle est appelée à nouer son professionnalisme au bout de celle laissée par sa prédécesseure. « C’est [encore] pour moi une occasion pour rendre hommage à Mme Acacha qui a laissé dans ce Conseil un souvenir inoubliable par son professionnalisme. », a reconnu Abdoulaye Bio Tchané. Il faut noter, disions-nous, la satisfaction durant les 12 mois qui ont pris fin à MCA-Bénin 2, à en croire le ministre d’État béninois, chargé du Développement et de la Coordination de l’Action Gouvernementale. « L’année 2021 s’achève sur une note de satisfaction, puisque l’extension et la modernisation du réseau électrique au Bénin est désormais une réalité. », a affirmé Abdoulaye Bio Tchané. « En effet, les travaux de construction et de réhabilitation des lignes à Cotonou et dans les régions ont été globalement conduits dans le respect des dispositions contractuelles. », a expliqué l’autorité. On peut aussi ajouter que « les dernières activités qui permettront la délivrance des certificats de réception provisoire s’achèveront bientôt » pour certains contrats. 

« Cette situation nous interpelle au point qu’il convient d’envisager avec la Coordination Nationale, les mesures idoines pour y remédier rapidement. »

Abdoulaye Bio Tchané

S’agissant des différents sites en chantier du Nord au Sud en passant par le Centre du pays, « les travaux de construction des postes ont également connu un taux d’exécution non-négligeable », même si des retards sont à rattraper par endroit. Lequel constat ajouté à certains points sensibles indiqués à l’ordre du jour de ladite Session, ont particulièrement retenu l’attention des Administrateurs du MCA-Bénin 2, comme la livraison des postes devant alimenter les lignes électriques et permettre les essais techniques qui sûrement interviendra après mars 2022. « Cette situation nous interpelle au point qu’il convient d’envisager avec la Coordination Nationale, les mesures idoines pour y remédier rapidement. », a déclaré Abdoulaye Bio Tchané. Des défis qui n’ont pas été relevés au cours de 2021, il faudra également en relever au niveau des projets de mise en place des mini-réseaux électriques financés par la Facilité d’Énergie Propre Hors Réseaux (OCEF). Lesquels défis sont décalés à l’année prochaine, l’explication de l’examen des documents financiers relatifs aux différentes ressources du Programme pour le trimestre de janvier à mars 2022, ainsi que du nouveau plan de passation des marchés pour l’année 2022 sans omettre d’autres dossiers qui impacteront inévitablement le fonctionnement de MCA-Bénin 2, qui ont été étudiés au cours de la dernière Session ordinaire de 2021 du CA/MCA-Bénin 2. 

« (…) Nous entrons dans une période où le temps nous sera compté et où il sera même notre pire ennemi. Nous sommes aujourd’hui à environ 18 mois de la clôture de ce Compact. »

Abdoulaye Bio Tchané

Il est à souligner que les Administrateurs sont conscients de ce que l’année prochaine sera pour eux dans la conduite à bon port du Compact qui prend fin le mercredi 22 juin 2022. « (…) Nous entrons dans une période où le temps nous sera compté et où il sera même notre pire ennemi. Nous sommes aujourd’hui à environ 18 mois de la clôture de ce Compact. », a relevé Abdoulaye Bio Tchané. Jamais, par le passé, nos rédactions n’ont pas noté les Administrateurs aussi directs, francs et pragmatiques dans leurs échanges lors d’une Session. L’enjeu est donc de très grande taille et l’objectif est plus que précis. « Offrir au Programme, les outils indispensables à la réussite de la nouvelle phase qui démarrera au prochain trimestre. », a précisé Abdoulaye Bio Tchané. « Notre leitmotiv est désormais commun : pas un centime de retour aux États-Unis ! », martèle Abdoulaye Bio Tchané en présence du Directeur Résident du MCC au Bénin, l’américain Christopher Broughton. « Il me plaît en outre de remercier, le Directeur Résident du MCC et toute son équipe pour l’accompagnement et le soutien qu’ils apportent au quotidien à la mise en œuvre du Programme. Je veux ici, le rassurer que le gouvernement du Bénin met un point d’honneur à respecter ses engagements, et au besoin, le démontrera davantage. », a rassuré le deuxième homme fort du gouvernement du président Patrice Talon.

« Mes salutations s’adressent aussi à l’ensemble du personnel du MCA-Bénin II pour leur dévouement au travail. »

Abdoulaye Bio Tchané

Puis le membre exécutif Talon 2 s’adresse à son compatriote et à toute son équipe de Coordination. « Mes salutations s’adressent aussi à l’ensemble du personnel du MCA-Bénin II pour leur dévouement au travail. », a exprimé le PCA/MCA-Bénin 2. « La présente session étant la dernière de l’année 2021, je veux déjà vous souhaiter par anticipation, de joyeuses fêtes de fin d’année. », a émis Abdoulaye Bio Tchané. Un vœu que le Coordonnateur National du MCA-Bénin 2 a joyeusement accueilli avec gratuites. « La présente session marque la clôture de toutes les assises du Conseil d’Administration qui ont jalonné l’année 2021. Le processus qui nous y a menés s’est révélé intensif et exigeant. (…) Toute ma gratitude à vous tous, Chers Administrateurs qui avez entrepris avec nous jusqu’aujourd’hui, le voyage de la mise en œuvre du 2ème Compact du Bénin avec le Millennium Challenge Corporation. C’est surtout l’occasion pour moi de vous transmettre les remerciements de tous mes collaborateurs, et de rendre un hommage mérité à Monsieur le Ministre d’État, Président du Conseil d’Administration pour son assistance inestimable et appréciable, car ce que nous avons accompli ensemble va bien au-delà de simples décisions statuaires. Je ne peux m’empêcher de réitérer ma reconnaissance à la mission résidente du MCC, et particulièrement à Christopher Broughton, ainsi qu’à l’équipe pays au siège de MCC pour leur participation active à l’exécution des projets du Programme. », a brièvement partagé Gabriel Dégbègni.

Be First to Comment

Laisser un commentaire