Press "Enter" to skip to content

CAN 2021 : Jour J, Coronavirus vs Cameroun et Burkina-Faso, le pays hôte, ouvre la compétition

C’est le jour J. La 33ème phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football, entre en histoire dès ce dimanche 9 janvier. Après l’Égypte en 2019, le rendez-vous de chaque deux an a toujours été respecté pour la plus grande compétition sportive africaine sur le continent. C’est le Cameroun qui accueille cette deuxième édition de la CAN à 24 formats dont le coup d’envoi sera donné dans quelques heures pour le compte de 2021. Inutile de rappeler que l’apparition de l’ennemi cruel invisible et meurtrier mondial, Coronavirus, a chamboulé et continue d’ailleurs avec sa grande marée Omicron. Ce qui explique la tenue du plus prestigieux championnat en cette année 2022. Malgré sa présence, l’événement qui revient sur la terre des Lions Indomptables, quintuples champions du tournoi, après 50 ans de la première organisation, aura bel et bien lieu. Et ce, avec la présence pour la première fois sur les stades africains, l’Arbitrage Vidéo par Assistance (VAR). Il s’agira du retour des burkinabé deux ans plus tard, lors de la CAN 2017, et des éthiopiens depuis l’édition de 1960.

Coronavirus handicape les Étalons 

Il faut dire qu’il fait parler déjà de lui dès les premières minutes de la préparation du premier match des 52 que les amoureux du sport roi auront droit à partir de ce jour jusqu’au dimanche 6 février prochain. En effet, Coronavirus a rendu positif cinq cadres de l’équipe nationale du Burkina-Faso dont le sélectionneur, l’ancien footballeur burkinabé, Kamou Malo, réduisant du coup la chance des Étalons de défier les Lions Indomptables devant le douzième joueur amené par le président de la Fédération Camerounaise de Football (FéCaFoot), Samuel Eto’o Fils. L’arrivée de l’ancien capitaine des Lions Indomptables, double champion de la CAN, joueur africain le plus titré de la compétition, à la tête de l’instance du football camerounais, est au cœur d’une union sacré derrière la sélection nationale du pays de l’éternel président Paul Biya, qui sera dans la tribune officielle du stade flambant neuf d’Olembé accompagné de sa femme Chantal. Après le match d’ouverture, le groupe A va livrer son deuxième match de poule qui mettra aux prises l’Éthiopie et le Cap-Vert. L’Algérie sera-t-elle détrônée ? Wait and see !

Be First to Comment

Laisser un commentaire