Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

CAN 2021 : La Côte d’Ivoire s’impose malgré le grondement du tonnerre face à la Guinée Équatoriale (1-0)

Photo : Le capitaine des Éléphants de Côte d’Ivoire, Max-Alain Gradel, célébrant son but, au stade de Japoma, ce mercredi 12 janvier


Après les oiseaux, ce sont les pachydermes qui ont encore animé la CAN qui se poursuit au Cameroun pour le compte de 2021. En effet, la Côte d’Ivoire a été reçue par la Guinée Équatoriale au stade de Japoma, à Douala, en absence du portier titulaire et expérimenté, Sylvain Gbohouo, sanctionné par la FIFA pour dopage suite à un examen médical effectué en novembre dernier. Une information de dopage, il faut le souligner, futée par les éthiopiens où le gardien ivoirien évolue en championnat. Devant le Nzalang (le Tonnerre) Nacional de la Guinée dans le groupe E où sont également présents l’Algérie et la Sierra Leone, les Éléphants ont donné la première prestation de leur participation à la deuxième édition de la CAN à 24 équipes de football. Avec le soutien du douzième homme ivoirien, renforcé notamment par la présence de l’ancien capitaine des Éléphants et ancien attaquant des Blues de Chelsea (Angleterre), Didier Drogba,  la championne d’Afrique s’est exprimée. Au bout de 5 minutes de jeu, les hommes de Patrice Beaumelle ont affiché une maîtrise idéale dans leur premier match de poule avec un démarrage très très fort pour ouvrir le score par le capitaine des Éléphants et l’ailier gauche de Sivasspor (Turquie), Max-Alain Gradel, à la 6′. Guinée Équatoriale 0, Côte d’Ivoire 1 à la pause.

Le Tonnerre n’a pas fait peur aux Éléphants 

Contrairement aux autres petits poussés de cette 33ème phase finale de la CAN qui ont résisté et tenu tête aux grands, comme l’Algérie peut bien le témoigner face à la Sierra Leone, le Tonnerre n’a pas fait peur aux Éléphants. Du retour des vestiaires, le grondement à plusieurs reprises du Nzalang Nacional (11 tirs) a fait trembler la défense ivoirienne, mais aucun n’a pu trouver le fond des filets. Rappelons que depuis le début de la compétition, aucune équipe n’a pu gagner par plus qu’un but d’écart. À voir la rapidité avec laquelle la Côte d’Ivoire a marqué son premier but, on s’attendait à un festival des pachydermes. Mais les spectateurs et le public ivoirien se sont contentés du seul et unique but de Max-Alain Gradel, malgré la titularisation du meilleur buteur de la Ligue des champions, et du championnat des Pays-Bas, l’attaquant d’Ajax Amsterdam (Pays-Bas), Sébastien Haller. Il convient de noter que la Côte d’Ivoire prend la tête du groupe avec 3 points suivie de l’Algérie (1 pt), de la Sierra Leone (1 pt) et en dernière position de la Guinée Équatoriale (0 pt). Lors de la deuxième journée du groupe E, la Côte d’Ivoire affronte la Sierra Leone et l’Algérie va se chercher face à la Guinée Équatoriale avec grande attention pour la championne en titre.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.