Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

DGTCP : Oumara Karimou Assouma ouvre l’émission simultanée d’obligations du Trésor avec 15 millions de titres disponibles de 10 000 FCFA

Photo : Le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, Oumara Karimou Assouma


Quel spécial Saint-Valentin du Bénin dans l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) ! En effet, du lundi 14 février au vendredi 4 mars prochain, est ouverte l’émission simultanée d’obligations du Trésor par syndication lancée par le Bénin sur le marché financier de l’UEMOA. Quinze (15) millions de titres sont disponibles au prix d’émission de 10.000 Francs CFA par obligation. L’État béninois, a ainsi lancé l’emprunt obligataire de 150 milliards de Francs CFA par appel public à l’épargne. « Toutefois, la période de souscription pourra être raccourcie, prolongée ou déplacée en cas de besoin par l’émetteur, après la saisine du Conseil Régional de l’Épargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF). », selon la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP) placée sous la responsabilité du jeune Oumara Karimou Assouma. Cette émission simultanée d’obligations du Trésor par syndication est répartie en deux volets :

  1. le « Tpbj 5,50% 2022-2037 » pour un montant indicatif de 60 milliards Francs CFA avec un taux d’intérêt annuel de 5,50%, et
  2. le « Tpbj 5,85% 2022-2042 » pour 90 milliards Francs CFA avec un taux d’intérêt de 5,85% par an.

À cet effet, quinze (15) millions de titres sont disponibles au prix d’émission de 10.000 F CFA par obligation, admissibles aux guichets de refinancement de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). À indiquer que l’émission obligataire est non seulement ouverte aux personnes physiques et morales des pays membres de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), mais aussi aux investisseurs institutionnels régionaux et internationaux désireux d’investir dans l’espace monétaire. « Le paiement des intérêts se fera annuellement, les 11 mars de chaque année à compter de la date de jouissance jusqu’au 11 mars 2037 pour le premier et jusqu’au 11 mars 2042 pour le second. », renseigne la Note d’information de l’opération.

« Les revenus liés à ces titres sont exonérés de tout impôt et taxes pour l’investisseur au Bénin… »

Note d’information de l’opération

Plus loin, le document précise que « les revenus liés à ces titres sont exonérés de tout impôt et taxes pour l’investisseur au Bénin et soumis à la législation fiscale applicable aux revenus de valeurs mobilières en vigueur dans les autres pays, au moment du paiement des intérêts », ajoutant que le remboursement du capital se fera également annuellement par séries égales (amortissement constant), sur une durée de quinze (15) ans pour le premier volet, « TPBJ 5,50% 2022 – 2037» et sur vingt (20) ans, après deux ans de différé, pour le deuxième volet, « Tpbj 5,85 % 2022 – 2042 ».

« Le montant mobilisé par cet emprunt servira principalement à financer une partie des investissements prévus au titre de l’année 2022 en vue de la poursuite de la transformation structurelle de l’économie béninoise. »

Ministère de l’Économie et des Finances

La Société de Gestion et d’Intermédiation du Bénin (SGI-Bénin), arrangeur et chef de file de l’opération, est habilitée à recevoir la souscription aux obligations et dans toutes les SGI de l’UEMOA. À souligner que cette émission bénéficie de la garantie souveraine de l’État béninois. Mais quel est le but derrière cette émission ? « Le montant mobilisé par cet emprunt servira principalement à financer une partie des investissements prévus au titre de l’année 2022 en vue de la poursuite de la transformation structurelle de l’économie béninoise. », explique le Ministère de l’Économie et des Finances (MEF), placé sous l’autorité du ministre d’État béninois, Romuald Wadagni. Rappelons que le budget général de l’État gestion 2022, adopté pour un montant de 2541,203 milliards de Francs CFA, prévoit des dépenses d’investissement de 812,9 milliards de Francs CFA.

La concrétisation du « Bénin Révélé »

La mobilisation de ce fonds va véritablement accélérer ou achever des projets, notamment ciblés dans les secteurs de l’agriculture, l’éducation, la santé, les travaux publics, encore en cours et aussi le démarrage de nouveaux chantiers dans le pays du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest en passant par le Centre. Inutile de relever que l’objectif final, est d’accroître la capacité du gouvernement du président Patrice Talon à continuer d’impacter positivement les conditions de vie de la population béninoise. C’est également d’accroître durablement le bien-être social de la population, renforcer la démocratie, l’État de droit et la bonne gouvernance. Cet objectif est porté par le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG 2021 – 2026) du gouvernement Talon 2, qui nécessite la mobilisation de 12011 milliards de Francs CFA pour la concrétisation du « Bénin Révélé ».

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.