Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Gouvernance Locale : Voici les premiers Secrétaires Exécutifs des 77 communes de la Réforme structurelle du secteur de la décentralisation

Photo : Le ministre béninois de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale, Raphaèl Akotègnon, à Cotonou, ce jeudi 31 mars


Méthodiquement, rigoureusement et sûrement, le président Patrice Talon conduit le Bénin sur les rails du Nouveau Départ de son développement durable. Accrocher à la boussole « Bénin Révélé », le chef du gouvernement béninois marque la Rupture de la bonne gouvernance dans chaque secteur du développement socio-économique et politique. Les réformes ambitieuses et courageuses amorcées depuis son arrivée au Palais de La Marina, le mercredi 6 avril 2016, viennent de dévoiler la marque de la gouvernance locale avec une structuration du secteur de la décentralisation. Un acte collé au nom du protégé de Me Adrien Houngbédji, seul ancien président à avoir dirigé trois fois (avril 1991 – mars 1995 ; avril 1999 – avril 2003 et mai 2015 – mai 2019) l’Assemblée nationale du Bénin et ancien Premier ministre (1996 – 1998). Il s’agit bien de l’ancien parlementaire béninois, Raphaèl Akotègnon, nouveau patron du Ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale. Sous ses yeux, la volonté du gouvernement Talon 2 de renforcer la séparation des fonctions politiques des fonctions techniques au sein des mairies, le processus de la réforme du secteur de la décentralisation est définitivement amorcé à travers le tirage au sort des Secrétaires Exécutifs des communes. Eh bien, les identités des Secrétaires Exécutifs (SE) des 77 communes du Bénin sont désormais officiellement connues.

« Ce sont 2.563 candidats inscrits dont 1.206 ont été présélectionnés. »

Abdoulaye Bio Tchané

C’était à l’occasion d’une cérémonie présidée par le ministre d’État béninois, chargé du Développement et de la Coordination de l’Action Gouvernementale, Abdoulaye Bio Tchané. À en croire le deuxième homme fort de l’équipe exécutive de Patrice Talon, au cours de son discours d’ouverture de l’événement, ce jeudi 31 mars,  « ce sont 2.563 candidats inscrits dont 1.206 ont été présélectionnés. », a rappelé Abdoulaye Bio Tchané. Selon le fils de Djougou, au Nord du Bénin, 112 sont sélectionnés après une étude des dossiers et des différents tests, mais ils sont 403 candidats dont 45 femmes à rester en lice, s’agissant du poste de Secrétaire Exécutif (SE). Le cadre idéal pour archiver cette cérémonie était le Palais des Congrès de Cotonou (PCC), sur le Boulevard de La Marina, où les 77 maires conviés à cet effet, ont procédé au tirage au sort de leur Secrétaire Exécutif. « Tout a été mis en œuvre en termes d’équité et de transparence dans ce processus. », a soutenu le ministre d’État béninois, chargé du Développement et de la Coordination de l’Action Gouvernementale, indiquant l’ensemble des mesures d’équité et de transparence mis en place pour aboutir à ce tirage et l’engouement des personnes qui se sont inscrites.

« Dans un contexte national marqué par la culture du genre qui s’invite de jour en jour dans les habitudes, le gouvernement du président Patrice Talon a fait le choix d’attribuer le tiers (1/3) des postes de SE à pourvoir, aux femmes. »

Abdoulaye Bio Tchané

L’autorité gouvernementale ne s’est pas arrêtée là afin de toucher la question du genre. « Dans un contexte national marqué par la culture du genre qui s’invite de jour en jour dans les habitudes, le gouvernement du président Patrice Talon a fait le choix d’attribuer le tiers (1/3) des postes de SE à pourvoir, aux femmes. », a déclaré Abdoulaye Bio Tchané. Une déclaration qui a laissé place aux élus locaux de jouer au « loto star gouvernance » grâce à l’assistance technique de la Loterie Nationale du Bénin (LNB), en présence de son Directeur Général, Gaston Zossou. Un bouton électronique que les maires de chacune des trois catégories de communes à savoir, les communes à statut particulier, les communes à statut intermédiaire et les communes à statut ordinaire ont, tour à tour, appuyé pour tirer au sort leur différent SE. Dans les quatre (04) communes à statut particulier au Bénin qui sont : Cotonou (la capitale économique), Porto-Novo (la capitale), Parakou et Abomey-Calavi, deux (02) femmes et deux (02) hommes Secrétaires Exécutifs ont été tiré au terme du processus. Cependant, six (06) femmes et treize (13) hommes sont tirés dans les dix-neuf (19) communes à statut intermédiaire tandis que  dans les communes à statut ordinaire, sont tirés dix-huit (18) femmes et trente-six (36) hommes.

« À compter de ce jour, on peut légitimement, estimer que nos communes disposent de managers territoriaux compétents pour nous accompagner dans le développement de nos communes. »

Luc Sètondji Atrokpo

Au total, sur les soixante-dix-sept (77) maires, il est à noter 26 femmes et 51 hommes, soit respectivement 34% et 66% sont Secrétaires Exécutifs (SE) dans les mairies des communes béninoises. Le deuxième moment fort qui a marqué cette cérémonie sur le plan des discours officiels, est l’intervention du président de l’Association des Communes du Bénin (ANCB). Le doyen des maires dans la décentralisation béninoise, n’est pas allé par quatre-chemins pour saluer le gouvernement du président Patrice Talon pour cette réforme majeure du secteur de la décentralisation dont l’un des heureux aboutissements est le tirage au sort des SE. « À compter de ce jour, on peut légitimement, estimer que nos communes disposent de managers territoriaux compétents pour nous accompagner dans le développement de nos communes. », a laissé entendre le maire de Cotonou, Luc Sètondji Atrokpo, au nom de ses collègues, à l’issue du processus. Un processus qui s’est déroulé en présence effective du Conseiller Spécial du Président de la République, Johannes Dagnon, ainsi que des préfets des 12 départements du Bénin. « Pour la suite du processus, les Secrétaires Exécutifs qui viennent ainsi d’être tirés disposent d’un délai de quarante-huit (48) heures pour se désister ou confirmer leur choix. », a souligné le ministre d’État béninois, chargé du Développement et de la Coordination de l’Action Gouvernementale.

« Après cette étape et pendant que les Secrétaires Exécutifs entrent en fonction, nous lançons les enquêtes de moralité. »

Abdoulaye Bio Tchané

À la fin de la cérémonie du tirage au sort des nouveaux collaborateurs directs des maires, le comptable de la gouvernance de Patrice Talon, a éclairé la lanterne des béninois au sujet des Secrétaires Exécutifs (SE) des 77 communes du Bénin. « Après cette étape et pendant que les Secrétaires Exécutifs entrent en fonction, nous lançons les enquêtes de moralité. », a rassuré Abdoulaye Bio Tchané, ses concitoyens qui s’interrogent sur la moralité des nouveaux fonctionnaires d’État du Ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale (MDGL). Pour clôturer les travaux du tirage au sort des SE, devant ses collègues membres du gouvernement, le représentant du chef de l’État a tenu à « remercier tous les acteurs engagés pour leur implication dans la réussite de cette opération », exprimant sa confiance dans le sérieux et la transparence du processus. Il convient de relever que les nouveaux Secrétaires Exécutifs des mairies vont entrer en fonction après une prise de service dont la date sera communiquée ultérieurement. Ce sera « après concertation avec le ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale. », a signalé Abdoulaye Bio Tchané. Retrouver en cliquant ci-dessous, la liste des Secrétaires Exécutifs (SE) des 77 communes du Bénin.

Liste des Secrétaires Exécutifs (SE) des 77 communes

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.