Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Palais de La Marina : Patrice Talon ouvre la porte de l’exécutif au législatif et tend les mains à ses anciens présidents

Photo : Le chef de l’État béninois Patrice Talon avec les anciens présidents de l’Assemblée nationale, à Cotonou, ce mercredi 8 juin


Dans la suite de l’agenda très relevé du président de la République du Bénin, hier, Patrice Talon a, après son audience diplomatique avec les ambassadeurs de l’Union Européenne (UE) et des États-Unis d’Amérique, reçu une délégation des anciens présidents de l’Assemblée nationale béninoise. Ces derniers étaient accompagnés du président de l’actuelle Assemblée nationale huitièmes législature. Le Col Louis Gbèhounou Vlavonou et ses prédécesseurs ont eu un tête-à-tête avec le N°1 de l’exécutif. C’était au Palais de La Marina, à Cotonou, la capitale économique du Bénin. Si cette audience n’a pas été sanctionnée par une déclaration à la fin, il faut dire que le moment de son intervention est aussi particulier. En effet, l’année prochaine, le mandat du Parlement en cours prendra fin. D’où les prochaines élections législatives. Des leaders politiques qui ont marqué la scène politique béninoise durant des décennies à l’image du patron du Parti du Renouveau Démocratique (PRD). Ils ne sont en aucun cas à négliger.

2023 sur les lèvres

Oui, 2023 brûle les lèvres des compatriotes de Patrice Talon et de ses hôtes. Inutile de rappeler que Me Adrien Houngbédji, est le seul ancien président à avoir dirigé trois fois (avril 1991 – mars 1995 ; avril 1999 – avril 2003 et mai 2015 – mai 2019) l’Assemblée nationale du Bénin. L’homme qui a plusieurs fois échoué à la porte du Palais de La Marina lors des élections présidentielles, est aussi ancien Premier ministre (1996 – 1998) sous la gouvernance de l’ancien chef de l’État béninois, feu Général Mathieu Kérékou. Il est certain que leur rencontre avec le chef de l’exécutif, le président Patrice Talon, aura un effet positif sur le climat politique des jours à venir. Il convient de relever qu’au sens des réformes courageuses de la Rupture et du Nouveau Départ, les anciens présidents de l’Assemblée nationale béninoise comme justement Me Adrien Houngbédji, Ange-Marie Bruno Amoussou, Antoine Kolawolé Idji, Mathurin Coffi Nago, ne se sont pas présentés aux dernières élections législatives au Bénin.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.