Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

MCA-Bénin 2 : Le plan de clôture du Programme examiné au cours de la 27ème session ordinaire du Conseil d’Administration

Photo : Le PCA du MCA-Bénin 2, Abdoulaye Bio-Tchané (M), le CN du MCA-Bénin 2, Gabriel Dégbègni (G) et le Directeur Résident du MCC au Bénin, Christopher Broughton (D), à Cotonou, ce mardi 21 juin


Jeudi 22 juin 2017 – mercredi 22 juin 2022. Exactement cinq ans presque jour pour jour que le deuxième Programme du Bénin pour le Millennium Challenge Account (MCA-Bénin 2) est entré en vigueur. Nous n’en sommes pas encore à la commémoration de ce quinquennat du Compact. Non. Ce mardi 21 mai, c’est, le jour, idéal pour la Coordination Nationale (CN) et les membres du Conseil d’Administration (CA) de se réunir. Pas pour faire un bilan quinquennal des actions menées jusqu’à ce jour, mais le respect de la tenue des sessions. C’est ainsi que la 27ème session du Conseil d’Administration de MCA-Bénin 2 a eu lieu ce matin, à Cotonou. « La 27ème session du Conseil d’administration de MCA-Bénin 2 se tient ce 21 juin 2022, juste vingt-quatre heures avant la commémoration de l’an 5 du lancement de la mise en vigueur du Compact en 2017. Oui, le temps a passé, et cinq années viennent de s’écouler en votre compagnie. », signale le Coordonnateur National (CN), souhaitant la bienvenue à ses pairs. 

« Malgré l’impact de la pandémie du Covid-19 que personne n’avait prédit au lancement du Programme, la faible performance de certaines entreprises et de leurs sous-traitants, (…) bien des activités ont été réalisées, et permis d’obtenir, en grande partie, les résultats escomptés. »

Gabriel Dégbègni

La dernière session du CA/MCA-Bénin 2, avant l’arrêt du chrono démarré le jeudi 22 juin 2017, s’est tenu au siège de l’institution sis dans le 5ème arrondissement de Cotonou. Dans la capitale économique béninoise, impossible de faire un point sur les principales réalisations sans reconnaître la participation imposée de l’ennemi invisible cruel et meurtrier mondial. « Malgré l’impact de la pandémie du Covid-19 que personne n’avait prédit au lancement du Programme, la faible performance de certaines entreprises et de leurs sous-traitants, les questions de planification et d’organisation des entreprises contractantes et les impondérables en gestion des projets/programmes, bien des activités ont été réalisées, et permis d’obtenir, en grande partie, les résultats escomptés. », a fait savoir Gabriel Dégbègni. 

« Pour le trimestre en cours (Avril à Juin 2022), MCA-Bénin 2 projette une réalisation de 94,73% des engagements. Le taux prévisionnel de décaissement est de 90,36% au titre du trimestre. »

Gabriel Dégbègni

Il est à noter que depuis l’entrée en vigueur le jeudi 22 juin 2022 à cette 27ème session du CA/MCA-Bénin 2, qui s’est tenue ce jour, la performance globale est de 91% pour les engagements, et de 70% pour les décaissements. Au regard de ces taux de réalisation, l’institution a un projet avant fin juin. « Pour le trimestre en cours (Avril à Juin 2022), MCA-Bénin 2 projette une réalisation de 94,73% des engagements. Le taux prévisionnel de décaissement est de 90,36% au titre du trimestre. », a confié Gabriel Dégbègni. Il faut noter que cette réalisation est répartie sur deux grands projets, à savoir projets lignes électriques lié au renforcement du réseau électrique béninois, et le projet de construction des postes. 

Sensiblement égale à 100%

À en croire le béninois, pour le premier sensiblement égale à cent pour cent, concernant les travaux de renforcement du réseau au niveau régional et à Cotonou, les taux d’avancement global des projets lignes électriques sont les suivants :

Lot A : Exécution physique : 99,81 %

Lot B : Exécution physique : 99,84 %

Lot C : Exécution physique : 99,90 % 

Quant au deuxième, à propos de la construction des postes, les taux d’exécution physique sont de : 

Lot A : Exécution physique : 77,19%

Lot B : Exécution physique : 98,26% 

Lot C : Exécution physique : 96,87%.

« À propos des travaux de construction du Centre national de contrôle de la distribution d’électricité, la relance des deux chantiers de Akassato et de Bohicon est quasiment prête.»

Gabriel Dégbègni

L’ombre sur les chantiers dans les départements de l’Atlantique et du Zou a été éclairée par le Coordonnateur National. « À propos des travaux de construction du Centre national de contrôle de la distribution d’électricité, la relance des deux chantiers de Akassato et de Bohicon est quasiment prête. En effet, le processus de sélection des entreprises devant procéder à l’achèvement des travaux de génie civil et à la reprise du terrain de football est presqu’à terme, et les contrats seront signés d’ici la fin de ce mois ou en début Juillet. », a expliqué Gabriel Dégbègni. « Pour le volet SCADA/IT du Dispatching, la recette opérationnelle du dispatching principal et son repli ont été réalisés et les 20 premiers postes électriques réhabilités ou construits sont désormais téléconduits et exploités depuis le Dispatching. », a-t-il ajouté. 

Accords de cofinancement signés

D’après ses dires, notons que le processus de bouclage commercial avec l’IPP sélectionné pour la construction et l’exploitation des quatre centrales solaires photovoltaïques est en cours d’achèvement. Concernant le projet « Accès à l’électricité hors-réseau », précisons la poursuite de l’exécution des activités des 5 projets de la fenêtre 2 relative aux mini-réseaux électriques dont les accords de cofinancement ont été signés, « notamment à travers le suivi des commandes d’équipements, la gestion de l’impact de Covid19, et les diligences pour la prise en compte des sollicitations des promoteurs. », selon Gabriel Dégbègni. « MCA-Bénin 2 s’efforce actuellement d’identifier les principales mesures à prendre pour réduire le risque de non-achèvement des activités d’installation des mini-réseaux électriques. », soutient le CN. 

Adoption du plan de clôture du Programme

Le Coordonnateur reconnaît qu’avec l’ensemble de ces réalisations, une étape s’achève progressivement pour l’institution placée sous son autorité depuis cinq années. « Celle de la construction des ouvrages et l’accompagnement des acteurs institutionnels dans la mise en œuvre des réformes envisagées dans le secteur de l’énergie. Une autre non moins importante démarrera avec l’adoption du plan de clôture du Programme, et la poursuite des activités de pérennisation des acquis du Compact. », a détaillé Gabriel Dégbègni. La première autorité de MCA-Bénin 2 compte sur le soutien indéfectible de ses compatriotes depuis le début de l’aventure, notamment le ministre d’État, Abdoulaye Bio Tchané, qui présidait la session ce matin. « Je suis très heureux de rendre hommage à Monsieur le Ministre du Développement et de la Coordination de l’Action Gouvernementale, Président du Conseil d’Administration, pour son leadership et son savoir-faire grâce auxquels le Programme a poursuivi ses objectifs sans recourir à une restructuration budgétaire majeure. », a exprimé Gabriel Dégbègni. 

« Avec vous, nous avons davantage expérimenté, l’abnégation et la discipline au travail. Recevez ici l’expression de nos chaleureux remerciements. »

Gabriel Dégbègni

Le concitoyen a certainement appris beaucoup plus aux côtés du deuxième homme fort du gouvernement Talon 2« Avec vous, nous avons davantage expérimenté, l’abnégation et la discipline au travail. Recevez ici l’expression de nos chaleureux remerciements. », a reconnu le Coordonnateur National du MCA-Bénin 2. « Je ne saurais oublier d’adresser en votre nom à la Coordination Nationale et à chacun des employés du MCA-Bénin 2, nos vives félicitations pour leur implication individuelle et collective dans l’accompagnement de cette œuvre d’envergure nationale. », a réciproquement réagi le PCA/MCA-Bénin 2. 

« (…) Au-delà de toute satisfaction, je perçois la nécessité de redoubler d’efforts face aux grands défis qu’est celui de clôturer le Programme conformément aux exigences du MCC, afin d’assurer le pari d’un Compact réussi. »

Abdoulaye Bio Tchané

Le digne fils de Djougou qui concrétise la vision du développement durable du président Patrice Talon depuis le mercredi 6 avril 2016 n’a pas hésité de partager son sentiment d’urgence. « Cependant, au-delà de toute satisfaction, je perçois la nécessité de redoubler d’efforts face aux grands défis qu’est celui de clôturer le Programme conformément aux exigences du MCC, afin d’assurer le pari d’un Compact réussi. », a déclaré Abdoulaye Bio Tchané en présence du Directeur Résident du Millennium Challenge Corporation (MCC), l’américain Christopher Broughton, qui est l’œil vigilant du gouvernement des États-Unis dans ce Compact ici au Bénin. C’est ce qui explique d’ailleurs la descente sur le terrain de l’Ambassadeur des États-Unis d’Amérique près le Bénin, fin du mois passé. 

Les États-Unis satisfaits

Le mardi 24 mai dernier, Brian Wesley Shukan, a visité, avec grande satisfaction, le mini-réseau électrique construit dans le village de Djabata, dans la commune de Savè, dans le département des Collines, au Centre du pays. Plutôt, il faut signaler qu’après l’Unité de la Coordination du second Compact du Burkina-Faso (UCF Burkina-Faso), en août 2018, MCA-Niger, en octobre 2019, et MCA-Sénégal, en novembre 2021, la dernière visite enregistrée par MCA-Bénin 2, dans l’immeuble Kougblénou, date du lundi 23 au jeudi 26 mai dernier, où Gabriel Dégbègni a échangé avec une délégation du MCA-Côte d’Ivoire. Il convient de relever que la 27ème session du Conseil d’Administration du Millennium Challenge Account deuxième Compact pour le Bénin (CA/MCA-Bénin 2) a permis aux administrateurs d’examiner les documents de décaissement du Programme pour le trimestre de juillet à septembre 2022 et le plan de passation des marchés pour cette même période. Ils ont également apprécié d’autres documents nécessaires à l’aboutissement des projets, en particulier le projet de plan de clôture du Programme, qui ont été portés à leur égard.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Mission News Theme by Compete Themes.