Press "Enter" to skip to content

Sèmè-Podji : Adidjatou Mathys et Félix Hounmènou avec la population, c’est « ton pied mon pied » dans le Bloc Républicain

Photo : La ministre du Travail et de la Fonction Publique du Bénin, Adidjatou Mathys, en ton pied mon pied avec le Chef du Village (CV) de Wêkê, Félix Hounmènou (en jaune), à Djèrègbé, ce samedi 8 février


C’est bien là ci-dessus, l’accueil très Bloc Républicain dont ont été l’objet ce week-end, la ministre du Travail et de la Fonction Publique du Bénin, Adidjatou Mathys, et sa délégation à leur arrivée à Djèrègbé. La descente de la lumière du parti Bloc Républicain (BR) dans la dix-neuvième Circonscription Électorale (19ème CE) du Bénin, a été la suite d’un week-end très chargé politiquement pour la patronne de la maison des fonctionnaires béninois. La sortie de son parti politique, Bloc Républicain, l’a conduit ce samedi 8 février, dans la commune de Sèmè-Podji. À Djèrègbé, comme l’extrait ci-haut permet de le voir, la grande dame derrière le président Patrice Talon dans son gouvernement, était attendu de pieds et les mains fermes. À sa descente de son véhicule, elle était totalement stupéfaite du travail gigantesque abattu par le Chef du Village (CV) de Wêkê, Félix Hounmènou. Ce dernier, en effet, après une bonne observation politique, notamment celle menée par la gouvernance du chef de la Rupture depuis le 6 avril 2016, le CV Wêkê a constaté le vrai Nouveau Départ du Bénin. Il importe de reconnaître qu’étant jeune, l’élu local a partagé son observation politique avec les jeunes de sa juridiction locale qui ont approuvé son choix. Lequel choix a été acté hier, dans l’arrondissement de Djèrègbé avec l’adhésion au parti Bloc Républicain par les pas d’Adidjatou Mathys.

C’est d’ailleurs l’objectif qui a fait déplacer la première fonctionnaire du Bénin de Porto-Novo, la capitale du pays, à Sèmè-Podji, commune intermédiaire entre Cotonou, la capitale économique et Porto-Novo. Il faut noter que la gouvernance du chef de l’Exécutif béninois, le président Patrice Talon, est une gouvernance de réformes. Le jeune Chef du Village (CV) de Wêkê a reconnu que les réformes engagées par le développeur-né depuis son avènement à la tête du Bénin, ont touché et continuent de toucher tous les domaines de la vie socio-économique et politique du pays. À force de citer, Félix Hounmènou a oublié d’autres acquis et projets mis à l’actif du locataire de la Marina. C’est un grand acteur politique de Sèmè-Podji qui va les rappeler au jeune Conseiller communal, notamment l’hôpital de référence d’Abomey-Calavi. À entendre l’Honorable Timothée Gbèdiga, la volonté du président Patrice Talon à travers ce projet sanitaire et projet phare du Programme d’Action du Gouvernement (PAG), est de dire bye bye à l’évacuation sanitaire qui coûte les yeux de la tête. À cet effet, l’acteur politique qui était aux côtés de la première femme ministre de l’Économie et des Finances du Bénin, dans la matinée d’hier samedi, à INJEPS (Porto-Novo), lors de l’adhésion des jeunes étudiants de l’Ouémé au parti Bloc Républicain (BR), a demandé le soutien de tous au chef de l’État béninois, Patrice Talon. C’est dans l’extrait suivant.

Il convient de dire qu’au regard de tout ce qui a été dit, la cavalière du Cheval blanc gagnant dans la 19ème CE qui regroupe Adjarra, Aguégués, Porto-Novo et Sèmè-Podji ; a fait comprendre à la population comment ce soutien que demande Timothé Gbèdiga va se faire.

Il faut simplement retenir dans l’extrait à suivre que la gentille mamie du gouvernement du Bénin, s’est adressée à cette dernière en langue du terroir Goungbé. C’est la stratégie d’Adidjatou Mathys quand elle veut atteindre sa cible et faire passer le message en toute assurance.

Be First to Comment

Laisser un commentaire