Togo : Le Coronavirus enjambe le Bénin miraculeusement ? fait un premier cas à Lomé et le gouvernement communique

On ne le dira jamais assez. Le Coronavirus ne respecte pas les frontières. Mais l’on se demande si les Vodun protègeraient le Bénin. Car, après le Nigeria voisin de l’Est, c’est le Togo, celui de l’Ouest du pays, qui annonce son premier cas de contamination du virus Covid-19. L’annonce a été faite ce vendredi 6 mars, soit une semaine jour pour jour après le Nigeria, par les autorités togolaises. Dans un communiqué publié ce vendredi, dont ci-dessous une copie, on peut lire : « Ce cas est celui d’une patiente de 42 ans résident à Lomé avec sa famille. Cependant, du 22 février au 2 mars 2020, elle a séjourné successivement au Bénin par la frontière terrestre de Sanvi Condji le 2 mars 2020 ».

Le Bénin doit-il fermer ses frontières à l’Ouest avec le Togo ?

Même si les autorités togolaises affirment que l’état de santé de cette personne atteinte ne suscite aucune inquiétude majeure, il convient de reconnaître qu’une question reste suspendue dans l’esprit des béninois. Comment cette personne atteinte du Covid-19 peut-elle séjourner au Bénin et rentrer au Togo sans laisser de traces de contamination ? Il faut dire que si les frontières sont toujours fermées du côté du Nigeria à l’Est, depuis le 20 août 2019, elles sont grandement ouvertes du côté du Togo, à l’Ouest. Donc, il urge que des mesures soient renforcées au niveau des frontières bénino-togolaises, à défaut de les fermer aussi. En attendant que les voies les plus autorisées à Porto-Novo ne répondent, voici le communiqué du gouvernement togolais de ce vendredi 6 mars, fait à Lomé. Le communiqué est suivi de la lettre de notification d’épidémie de Covid-19 au Togo, du ministre togolais de la Santé et de l’Hygiène Publique, Pr Moustafa Mijiyawa, adressée à la Représentante Résidente de l’OMS au Togo.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au fil d'information