Press "Enter" to skip to content

Coronavirus : Les lieux de culte reçoivent un contrôle sur le respect des gestes barrières le wee-kend prochain

Mardi 2 juin dernier, les autorités de Porto-Novo ont autorisé la réouverture des lieux de culte et bars. Soit une quinzaine de jours après cette autorisation et aussi le déconfinement amorcé quelques jours auparavant, le Bénin affiche à la date de ce jeudi 18 juin, à son tableau sanitaire lié à l’infection au Covid-19, un total de 597 cas confirmés (25 de plus que la veille), 348 personnes sous traitement, 238 guéries et 11 décès. Avec ces statistiques, la situation va de mal en pire depuis le 2 juin. En cause, avant de lever le cordon sanitaire et d’autres mesures de riposte contre le Coronavirus, le Bénin comptait à la date de 2 juin, 259 cas confirmés (tests PCR) dont 3 décès et 150 personnes guéries. Aujourd’hui, le nombre de personnes affectées du Coronavirus a doublé et tend vers le triplet tandis que le nombre de décès a déjà dépassé le triplet. Au regard de ces statistiques qui crèvent l’œil et inquiètent chaque 24h le peuple béninois, le gouvernement du président Patrice Talon a instruit quelques membres de son équipe à rencontrer les responsables de confessions religieuses ce jeudi 18 juin. À la tête de cette petite équipe gouvernementale, le ministre d’État, Secrétaire Général de la Présidence de la République, Pascal Irénée Koupaki alias « PIK ». Les échanges ont été sincères et directs.

« Nous allons déployer dans le week-end beaucoup de nos éléments qui reviendrons le lundi nous dire image à l’appui comment le week-end s’est passé dans les différentes communautés religieuses et après cela, le gouvernement avisera. »

Pascal Irénée Koupaki

En effet, lors de la rencontre, le chef d’équipe du côté de l’Exécutif a exprimé l’obligation dans laquelle serait retrouvé le Pouvoir pour prendre d’autres dispositions plus idoines. Ces dispositions interviendront dans les heures à venir si l’ennemi meurtrier continue sur sa cruauté. Malgré ces indications, le ministre d’État, Secrétaire Général de la Présidence de la République a transmis le message de l’Exécutif. « Le gouvernement exhorte les responsables de confessions religieuses à s’engager davantage pour faire respecter les gestes barrières. », a fait savoir Pascal Irénée Koupaki. Avant de lever la rencontre, le troisième homme fort du gouvernement du Nouveau Départ a livré l’information capitale au sujet d’un contrôle sur le respect des consignes officielles. Notamment les gestes barrières sans oublier les règles de sécurité et d’hygiène dans les communautés religieuses le dimanche prochain. « Nous allons déployer dans le week-end beaucoup de nos éléments qui reviendrons le lundi nous dire image à l’appui comment le week-end s’est passé dans les différentes communautés religieuses et après cela, le gouvernement avisera. », a conclu PIK. Il convient de comprendre que Porto-Novo envisage d’ores et déjà la refermeture des lieux de culte. Et tout peut bien commencer dès le vendredi 26 juin prochain. Si et seulement si la courbe de l’augmentation criard des cas confirmés montre une dégradation de la situation de la crise sanitaire, économique et sociale liée au Coronavirus dans le pays.

Be First to Comment

Laisser un commentaire