Press "Enter" to skip to content

3 ans du MCA-Bénin 2 : La participation de Gabriel Dégbègni à l’un des meilleurs Bénin énergétique de l’histoire

Photo : Les journalistes prenant note lors de la visioconférence, à Cotonou, ce jeudi 25 juin


Le deuxième Programme du Bénin pour le Millennium Challenge Account (MCA-Bénin 2) délivre avec immensité le Bénin sur le plan énergétique. Débuté jeudi 22 juin 2017, le MCA-Bénin 2 est arrivé, ce lundi 22 juin, à une étape importante dans la conduite du Programme conclu pour une durée de cinq ans. C’était l’anniversaire des 3 ans de l’entrée en vigueur du Programme. Hier, jeudi 25 juin, le Coordonnateur National du MCA-Bénin 2, Gabriel Dégbègni, a animé une visioconférence de presse en compagnie du Directeur des Opérations, Joël Akowanou, et dont la police a été gérée par la Directrice de la Communication et des Relations Publiques (DCRP), Karine Gbaguidi Kérékou, avec la présence technologique depuis Washington, aux États-Unis, du Directeur Résident du Millennium Challenge Corporation (MCC) au Bénin, Christopher Broughton. À travers cette visioconférence de presse, il a été clair que la délivrance est immense alors que sur cette même période de cinq ans, la Rupture a remporté la victoire sur le délestage, en réalisant l’historique Central électrique d’Abomey-Calavi, surnommée Centrale électrique Maria-Gléta 2 au regard de la première érigée en musée de corruption durant 10 ans sous le gouvernement précédent de Thomas Boni Yayi. Aussi la réhabilitation des mini-centrales dans les différentes villes du Bénin, du Nord au Sud. L’effectif gouvernemental du Nouveau Départ, mené par un Patrice Talon, un chef de l’État béninois à la personnalité aussi charismatique que volcanique, surclasse donc près de trois générations de gouvernance. Cet effectif est symbolisé par le ministre béninois de l’Énergie, le digne fils de Porto-Novo, Dona Jean-Claude Houssou, champion de la discipline énergie au Bénin, avec des structures comme l’Autorité de Régulation de l’Électricité (ARE) présidée par Gbêdonougbo Claude Gbaguidi, l’Agence Béninoise d’Électrification Rurale et de Maîtrise d’Énergie (ABERME) de Jean-Francis Tchèkpo, et la Société Béninoise d’Énergie Électrique (SBEE) de Jacques Paradis. Ajoutez à ces hommes béninois des joyaux de la Couronne de l’histoire énergétique comme le Millennium Challenge Corporation (MCC) dirigé par le Résidant américain Christopher Brougthon ou le Coordonnateur National du deuxième Programme du Bénin pour le Millennium Challenge Account (MCA-Bénin 2), le béninois Gabriel Dégbègni, et vous obtenez l’un des meilleurs Bénin énergétique de l’histoire qui se révèle au monde entier.

Une participation inoubliable

Précisons que la participation de Gabriel Dégbègni et de son équipe à la tête du MCA-Bénin 2 a été remarquable à travers six (06) grands résultats probants entre 22 juin 2019 et 22 juin 2020 :

  1. Réformes et appui institutionnel. À ce niveau, il faut noter la contribution à la révision du Code de l’électricité en République du Bénin ; le décret portant réglementation de l’électrification hors-réseau en République du Bénin ; le cadre d’intervention des Producteurs Indépendants d’Électricité (IPP) ; l’appui à la bonne gouvernance de la SBEE (contrat de gestion) ; la mise à disposition d’équipements aux entités de mise en œuvre ; les études de faisabilité pour la création d’une société de production d’électricité (GENCO) ; le renforcement des capacités des différents acteurs sur des thématiques de secteur (ARE, CEB, SBEE, ABERME, ABE, Ministère de l’Énergie, secteur privé, etc.) ; l’appui à la construction du bâtiment devant abriter le siège de l’ARE.
  2. Signature d’accords. Il s’agit de la signature d’accords de mise en œuvre avec l’Autorité de Régulation de l’Électricité (ARE) ; l’Agence Nationale de Normalisation, de Métrologie et du contrôle Qualité (ANM) ; la Communauté Électrique du Bénin (CEB) ; l’Agence Béninoise d’Électrification Rurale et de Maîtrise d’Énergie (ABERME) ; l’Agence Béninoise pour l’Environnement (ABE) ; les Mairies de Sèmè-Podji, Porto-Novo, Cotonou, Abomey-Calavi, Bohicon, Parakou, Djougou et Natitingou ; et enfin avec le Ministère de l’Énergie (ME).
  3. Projet production et distribution d’électricité. Le résultat à ce niveau concerne les études géotechniques et hydrologiques des sites des centrales solaires ; la sécurisation des sites devant abriter les centrales solaires photovoltaïques ; les études sur les matières dangereuses ; la réalisation des études de conception détaillée pour la modernisation du réseau électrique de la SBEE ; le lancement de la mission des entreprises en charge de la modernisation et du renforcement du réseau de distribution d’électricité au niveau régional et à Cotonou (volets lignes et postes) ; le lancement des travaux du Dispatching (volet IT/SCADA et bâtiments) ; et enfin la finalisation des dossiers d’appel d’offres pour sélectionner les Producteurs Indépendants d’Électricité (IPP).
  4. Facilité d’énergie propre hors-réseau (OCEF). Ici, ce sont la sélection des initiatives d’électrification hors-réseau soumises par appel à projets ; et la signature des accords de cofinancement des initiatives d’électrification hors-réseau sélectionnées.
  5. Women Energy Entrepreneurship (WEE). C’est une initiative qui a permis de sélectionner 25 femmes entrepreneuse dans le domaine énergétique ; la formation de ces dernières ; et enfin le mentorat des WEE.
  6. Efficacité énergétique. À ce dernier grand résultat probant noté au cours de la troisième année qui s’est achevée, il y a l’audit énergétiques de certains bâtiments administratifs et industries ; la tournée de sensibilisation des élus locaux sur l’électrification hors-réseau ; la formation de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) sur l’efficacité énergétique ; la formation des acteurs de la chaîne d’achat et de vente des produits électriques à l’efficacité énergétique ; et pour finir, la formation des Hommes du quatrième Pouvoir que nous constituons, à savoir la presse.

Mais une chose est certaine, le bilan final, mercredi 22 juin 2022, sera à la hauteur de l’attente fixé au premier objectif du Programme qui est de contribuer à la réduction de la pauvreté au Bénin à travers une croissance économique forte et durable. Et la fête sera au rendez-vous, une fois la pandémie de Coronavirus terminée bien évidemment, avec la présence effective de la rédaction differenceinfobenin.com du Groupe de presse DIFFÉRENCE.

Ils est important de relever que les résultats sont aussi bien visible sur la carte des interventions du MCA-Bénin II du Nord au Sud, que voici ci-dessous.

Be First to Comment

Laisser un commentaire