Press "Enter" to skip to content

CEP 2020 : Salimane Karimou explique le choix de Bantè pour le lancement officiel des épreuves

Photo : Le ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane Karimou, à Bantè, ce lundi 6 juillet


Malgré la présence de Coronavirus et sa psychose quotidienne, l’examen du Certificat d’Études Primaires (CEP) Session unique de juillet 2020 se déroule sur toute l’étendue du territoire béninois. Comme la tradition l’exige, un centre de composition dans une commune d’un département abrite la cérémonie officielle du lancement des épreuves sur le plan national. Rappelons que pour la session 2019 du CEP, c’était la commune de Matéri qui a accueilli dans son École Primaire Publique (EPP) de Tchanhoun-Cossi dans le département de l’Atacora. Cette année, le choix a été porté sur la commune de Bantè plus précisément à l’École Primaire Publique (EPP) d’Agoua dans le département des Collines pour respecter cette tradition tournante. Se retrouver dans les Collines pour lancer officiellement l’examen du Certificat d’Études Primaires (CEP) Session de juillet 2020 dans un contexte particulier instauré par la pandémie de Coronavirus, devrait-il y avoir de raisons ? Bien sûr que oui, car ce choix n’est pas anodin. Encore que ça devrait être le tour du département de l’Atlantique cette année. À en croire Porto-Novo, plus d’une raison expliquent cette décision gouvernementale du président Patrice Talon, soutenue par le chef de file des ministres en charge de l’Éducation au Bénin, Salimane Karimou. Pour ce dernier qui dirige avec compétences et rigueur le Ministère des Enseignements Maternel et Primaire (MEMP), il s’agit surtout et notamment d’un choix qui exprime l’encouragement de la scolarisation dans cet arrondissement du Centre du Bénin. « L’année dernière, on était dans l’Atacora et plus précisément dans la Commune de Matéri. Ça devrait être le tour de l’Atlantique cette année. Mais lorsque nous avons interrogé les chiffres, nous avons constaté que dans les Collines notamment dans l’arrondissement d’Agoua, dans la Commune de Bantè, le taux de scolarisation est encore très faible. », a déclaré ce lundi 6 juillet, Salimane Karimou, à la fin de la cérémonie du lancement des épreuves.

« Nous sommes allés à Agoua pour que la population continue de considérer que l’école est une nécessité pour les enfants et que les parents sachent qu’ils doivent les y envoyer et les soutenir. »

Salimane Karimou

Le digne de Sakété, dans le département du Plateau, au Sud-est du Bénin, a fait savoir que c’est un crédit accordé à cette localité afin que la population continue de croire au gouvernement du Nouveau Départ et aussi et surtout à la scolarisation des futurs dirigeants de ce pays. « Nous sommes allés à Agoua pour que la population continue de considérer que l’école est une nécessité pour les enfants et que les parents sachent qu’ils doivent les y envoyer et les soutenir. », a soutenu le ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire. À préciser que deux cent six mille trois cent treize (206.313) candidats dont 98.614 filles dans tous le Bénin sont appelés depuis hier à subir ces épreuves. Également dans le rang de ces 206.313 candidats, on note cinquante-deux (52) sourds et muets ; dix-huit (18) aveugles et six (06) candidats Infirmité Motrice d’Origine Cérébrale (IMOC). Soit un total de soixante dix-sept (77) candidats à besoins spécifiques vont à l’assaut de leur premier diplôme scolaire. Relevons que ces candidats composent dans 746 centres de composition au total, répartis sur l’étendue du territoire national dans des dispositions adéquates prises par le gouvernement du Bénin pour faire composer les enfants sans aucune contamination du Coronavirus. Il convient de noter qu’à la date du mardi 30 juin dernier, le Bénin a franchi la barre des 20 décès avec un total de 1199 cas de personnes infectées, 845 personnes sous traitement, 333 personnes guéries et 21 décès. Porto-Novo en appel toujours au respect des consignes officielles et surtout des gestes barrières pour combattre l’ennemi invisible et meurtrier, Coronavirus.

Be First to Comment

Laisser un commentaire