Press "Enter" to skip to content

Allemagne – Bénin : Avec 5,25 milliards de FCFA, Berlin appuie Porto-Novo sur un axe prioritaire de Patrice Talon

Photo : L’ambassadeur de l’Allemagne près le Bénin, Achim Tröster (G), et le MAEC, Aurelien Agbénonci (D), à Cotonou, ce mardi 8 septembre


Même jusqu’à dans sa dernière ligne droite de la fin de son premier quinquennat, le chef de l’État béninois Patrice Talon continue de recevoir le soutien de l’internationale. Ceci, faut-il le rappeler, eu égard à l’engagement du locataire du Palais de la Marina, à Cotonou, la capitale économique du Bénin. Lequel engagement, s’il faut encore le préciser, est de conduire le Bénin dans un Nouveau Départ avec pour volant, la Rupture totale des mauvaises pratiquent d’hier qui nuisent et empoisonnent le développement durable du pays. Mais pour y parvenir, le président Patrice Talon a doté son équipe gouvernementale d’un document inédit de politique de développement appelé Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) 2016-2021. Dans ce document, le courageux président a indiqué les réformes ambitieuses pour un Bénin Révélé dans tous les domaines. Dans le domaine éducatif, un axe de coopération très prioritaire pour celui que la rédaction differenceinfobenin.com du Groupe de presse DIFFÉRENCE et celle du journal quotidien « DIFFÉRENCE INFO » ont surnommé « le développeur-né », a retenu l’attention particulière d’un grand Partenaire Technique au Développement : Allemagne.

« Le Bénin se soumet à un programme de réformes ambitieuses. Nous le soutenons parce qu’il vise le développement durable. L’engagement en faveur du multilatéralisme et pour un monde pacifique nous unissent. »

Achim Tröster

Cet axe de coopération est bel et bien la Formation Technique et Professionnelle. « Le Bénin se soumet à un programme de réformes ambitieuses. Nous le soutenons parce qu’il vise le développement durable. L’engagement en faveur du multilatéralisme et pour un monde pacifique nous unissent. », a déclaré l’ambassadeur de la République fédérale de l’Allemagne près le Bénin, Achim Tröster. Eh bien, pour prouver sa volonté d’accompagner le premier Magistrat béninois dans la concrétisation de ses courageuses et ambitieuses réformes, Berlin s’engage à appuyer Porto-Novo sur le plan de la Formation Technique et Professionnelle. Et il l’a exprimé ce mardi 8 septembre à l’occasion de la première contribution de 5,25 milliards de Francs CFA, soit 8 millions d’euros, que l’ambassadeur de la République fédérale de l’Allemagne près le Bénin, Achim Tröster, a signé avec le ministre béninois des Affaires Étrangères et de la Coopération, Aurelien Agbénonci. La cérémonie consacrée à cette signature s’est déroulée dans les conditions exigées par le Coronavirus au siège du Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération (MAEC), à Cotonou.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.