Press "Enter" to skip to content

Côte d’Ivoire : Aurelien Agbenonci et Pascal Koupaki pour les adieux du Bénin au Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly

Décédé le mercredi 8 juillet d’une crise cardiaque, à Abidjan, la capitale économique de Côte d’Ivoire, le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, a été reconduit dans sa dernière demeure. Un dernier hommage lui a donc été rendu ce mardi 14 juillet par son pays. C’est à l’occasion d’une cérémonie d’hommage de la Nation présidée par le chef de l’État ivoirien Alassane Dramane Ouattara « ADO », au Palais de la Présidence de la République, à Abidjan. Une vraie cérémonie d’adieux au dauphin du président Ouattara pour la présidentielle d’octobre prochain. Elle a connu la présence des hautes personnalités du côté africain comme européen avec la présence du président sénégalais Macky Sall, le ministre français des Affaires Étrangères, Jean Yves Le Drian. Mais aussi la présence du Bénin très remarquable à travers le ministre béninois des Affaires Étrangères et de la Coopération, Aurelien Agbenonci et le ministre d’État, Secrétaire Général de la Présidence de la République, Pascal Irénée Koupaki. Ces membres du gouvernement du président Patrice Talon ont suivi religieusement la cérémonie des obsèques officiels du Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, à Abidjan. C’est bien le signe de la courtoisie, la solidarité et la fraternité entre le peuple béninois et ivoirien. Cette cérémonie a été marquée, notamment, par le recueillement du couple présidentiel Ouattara et des chefs d’État et de Gouvernement sur la dépouille.

À noter également des témoignages et la décoration à titre posthume du Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, élevé à la Dignité de Grand-Croix de l’Ordre National de la Côte d’Ivoire. Aussi les honneurs militaires et la remise du Drapeau national, par le chef de l’État ivoirien, à la veuve du défunt. Selon les différents témoignages en guise d’un vibrant hommage au Premier ministre ivoirien, la contribution d’Amadou Gon Coulibaly a été ultime au développement économique et social de la Côte d’Ivoire sans oublier ses qualités humaines et professionnelles. C’est donc à juste titre que la ministre ivoirienne de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Kandia Camara, a salué « le combat mené par l’illustre disparu dans le cadre des conquêtes démocratiques ». Pour le ministre, Secrétaire Général de la Présidence de la République de la Côte d’Ivoire, Patrick Achi, « la rigueur du Premier Ministre, un homme de dossiers, structuré et engagé, qui a aimé son pays avec passion. », a-t-il relevé. De son côté, la Grande Chancelière, Henriette Dagri-Diabaté, a salué « le travailleur infatigable, d’une loyauté sans faille au Président Alassane Ouattara ». Il convient de rappeler que la cérémonie d’hommage de la Nation de la Côte d’Ivoire à son Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, a pris fin par la conduite dans la dernière demeure de ce dernier.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.