Press "Enter" to skip to content

Zou : Plusieurs écoles frappées par le vol répété de vivres des cantines scolaires

Après un an environ pour le compte de l’année académique 2019-2020, où le cantine scolaire de l’École Primaire Publique (EPP) de Kpètou, dans la commune de Comè, dans le département du Mono, au Sud-ouest du Bénin, a été cambriolée et les vivres ont été emportés par les divorcés sociaux, encore d’autres cas. En cette nouvelle rentrée scolaire de l’année académique 2020-2021, c’est dans le département du Zou, au Centre du pays, plusieurs École Primaire Publique (EPP) sont frappées par le malheur du vol répété de vivres des cantines scolaires. En effet, 166,75 kg de maïs ; 378 kg de riz ; 177 kg de poids jaune ; 142,125 L d’huile sans oublier les cuillères, les bols en plastique, les marmites et les matériels de jardin à savoir les coupes-coupes, sont emportés par les individus malintentionnés. Ce sont bien dans les École Primaire Publique (EPP) de Sozoun, dans la commune de Zogbodomey ; de Zounmèkpota, dans la commune d’Agbangnizoun ; et de Tèvèdji, dans la commune de Ouinhi que ces cas de vol ont été précisément dénombrés. C’est ce qu’il faut noter des chiffres des cas de vols rendus publics par le Directeur Départemental des Enseignements Maternel et Primaire (DDEMP) du Zou, Chellon Pierre Hounkandji.

Il faut changer le fusil d’épaule 

Inutile de souligner que ces faits portent atteinte à la volonté du gouvernement du président Patrice Talon, déterminé à concrétiser par le ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane Karimou. Laquelle volonté est le Programme National Alimentaire Scolaire Intégré (PNASI) à travers la mise en œuvre du projet phare du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) volé éducation, notamment les cantines scolaires. Rappelons que c’est pourtant dans cet esprit de mettre fin à ces pratiques ignobles que le patron du Ministère des Enseignements Maternel et Primaire et le partenaire privilégié du gouvernement béninois dans cette coopération éducative, à savoir le Programme Alimentaire Mondial (PAM) étaient descendus sur le terrain il y a juste une semaine. Le ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane Karimou, et le Représentant du PAM au Bénin, Guy Adoua, ont effectué une visite des écoles à cantines scolaires. Une visite qui a pris fin dans le département du Zou par la sensibilisation des communautés sur les cas de vols répétés de vivres des cantines scolaires et surtout l’importance de la participation communautaire. Il convient de relever qu’avec ces nouveaux cas de vols, la bataille semble être loin d’être remportée par les autorités de Porto-Novo. Nécessité de changer de fusil d’épaule !

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.