Press "Enter" to skip to content

Afrique en 2020 : Éric Amoussouga progresse en influence sous le regard de l’Institut Choiseul

Photo : Le Directeur Général de Général Electric pour la zone Afrique Francophone, le jeune béninois Éric Amoussouga


Le Bénin a beaucoup progressé au cours du premier quinquennat du président Patrice Talon. La raison vient d’être donnée au chef du Nouveau Départ par l’irréprochable nomination d’un jeune compatriote du dirigeant béninois. Éric Amoussouga. Cette identité béninoise est connue de toute l’Afrique, notamment dans le rang des jeunes à lourdes responsabilités. En effet, le Directeur Général de General Electric pour la zone Afrique Francophone dont le siège est basé à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, continue d’imposer le génie béninois au sein de la génération montante africaine. Sur le continent, il ne cède aucune place où la main puisse passer et repasser ; si ce n’est derrière lui. C’est bien ce qui explique cette année pour la nomination des jeunes les plus influents de l’Afrique. Du rang des 100 jeunes les plus influents du continent rendu public par l’Institut Choiseul en 2019, Éric Amoussouga a progressé cette année. Le génie béninois en Énergies renouvelables, à qui le ministre béninois de l’Énergie Dona Jean-Claude Houssou, et tout le gouvernement du président Patrice Talon, sont fiers d’apporter leur entier soutien, est nominé parmi les dix (10) premiers plus jeunes influents du continent africain sur cent (100) dans Choiseul 100 Africa 2020. Il faut noter que le classement Choiseul 100 Africa, édition 2020, qui a été rendu public en début de cette semaine, soit lundi décembre 2020, est une réalisation en toute indépendance de l’Institut Choiseul.

« Le Choiseul 100 Africa met à l’honneur les jeunes leaders économiques africains les plus talentueux de leur génération. »

Institut Choiseul

La mise à l’honneur du jeune Éric Amoussouga sonne comme un très grand signale pour la jeunesse béninoise qui doit prendre conscience de la responsabilité qui l’attend dans les années à venir. « Le Choiseul 100 Africa met à l’honneur les jeunes leaders économiques africains les plus talentueux de leur génération. », rappelle l’Institut. Joint au téléphone depuis Abidjan par la rédaction differenceinfobenin.com du Groupe de presse DIFFÉRENCE et celle du journal quotidien « DIFFÉRENCE INFO », le jeune béninois qui se rapproche lentement, mais sûrement de la première place des jeunes les plus influents de l’Afrique, a été très clair sur l’évolution de son pays d’origine. « Le Bénin doit être fier de sa jeunesse. Grâce à sa jeunesse compétente, le pays ira très très très loin. », a déclaré avec insistance Éric Amoussouga. Cette nomination du jeune béninois à qui le géant américain de l’énergie a placé sa confiance de diriger son département Afrique Francophone, est une expression du progrès national, africain et international du Bénin. Une expression, il est important de le souligner, qui témoigne les propos rassurants tenus par le président du Bénin, il y a quelques heures devant la représentation Nationale. C’était au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo, la capitale du pays, le mardi 29 décembre où Patrice Talon a laissé entendre que le Bénin a beaucoup progressé sous sa gouvernance. Le locataire du Palais de la Marina à Cotonou, la capitale économique béninoise, en fin de son premier mandat de cinq ans à la tête du pays, a aussi affirmé sans ambages que le Bénin sera autonome en Énergie dans dix-huit (18) mois.

« Que le président Patrice Talon place sa confiance en la jeunesse comme il a su le faire d’ailleurs dans son gouvernement depuis son avènement. »

Éric Amoussouga

Comme s’il avait bien suivi son président depuis le pays que dirige Alassane Dramane Ouattara pour un troisième mandat de cinq ans consécutifs, Éric Amoussouga, le jeune très dynamique qui parcourt la planète entière en quête de l’autonomisation énergétique de l’Afrique, notamment en énergies renouvelables, poursuit. Le neuvième (9ème) jeune le plus influent du continent africain fait une indication. « Que le président Patrice Talon place sa confiance en la jeunesse comme il a su le faire d’ailleurs dans son gouvernement depuis son avènement. », a indiqué le Directeur Général de General Electric pour la zone Afrique Francophone. « Je puis le rassurer que c’est lui qui aura raison dans les années à venir. L’essentiel est de maintenir le cap et continuer par forger la force de cette jeunesse. », a-t-il soutenu. Ce ne sont pas les partenaires au développement du pays à l’image des États-Unis d’Amérique qui diront le contraire. Inutile de rappeler que le peuple américain a accordé toute son entière confiance au gouvernement de la Rupture. Raison pour laquelle, sans même attendre la fin du Millenium Challenge Account deuxième Compact pour le Bénin (MCA-Bénin 2), le Millenium Challenge Account troisième Compact pour le Bénin (MCA-Bénin 3) est d’ores et déjà attribué au pays que dirige Patrice Talon depuis le 6 avril 2016. Et en grand témoignage des États-Unis d’Amérique que va désormais diriger à partir du 20 janvier prochain, Joe Biden, le plus influent jeune béninois de la quarantaine sur le continent africain, a obtenu la confiance du MCA-Bénin 3. Éric Amoussouga, il faut le rappeler, a décroché en octobre dernier, un gros contrat de 47 millions de dollars pour le géant américain de l’énergie dans le cadre de la construction et l’extension de sous-stations au Bénin. Il convient de retrouver en cliquant ici, le classement complet Choiseul 100 Africa, édition 2020, publié lundi 29 décembre dernier par l’Institut Choiseul.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.